Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Edito

« Casser du youtubeur »

23/11/2017 - par Gilles Wybo

En invitant le youtubeur Squeezie (9 millions d’abonnés), dans son émission Salut les terriens, le 11 novembre dernier, l’intention de Thierry Ardisson était claire : « Casser du youtubeur ». « Vous êtes un génie, car vous vous filmez en train de jouer à des jeux vidéo… comme il y a de la pub, vous gagnez de l’argent. Je dois dire bravo »… « Est-ce que couper des pizzas, c’est devenu un métier ? ». Puis l’humoriste Laurent Baffie enfonce le clou : « On en a déjà vu des branleurs dans l’émission, mais celui-là est magnifique. » Au-delà de la provocation, des attaques gratuites pour faire le buzz, cette séquence est symptomatique d’un aveuglement de certains acteurs de la télévision de salon, face à l’explosion de la télé de smartphone. Mépriser les acteurs de YouTube pour le principe et nier l’existence de cette plateforme, c’est courir à sa perte pour une chaine de télévision. En France, il y a 37,5 millions d’utilisateurs de YouTube chaque mois. Chaque séquence de ce type éloigne encore plus les consommateurs de YouTube de la télévision de salon. Toutes les grandes chaines se sont remises en question en intégrant des MCN (multi-channel network), Canal+ avec Studio Bagel, TF1 (Studio 71, Finder Studios) et M6 avec Golden Moustache. Alors en 2017, inviter un youtubeur juste pour le dézinguer, c’est pas un peu dépassé ? Comme le dit HugoDécrypte (Hugo Travers, 200 000 abonnés sur YouTube, aussi chroniqueur sur LCI) : « Je viens de voir le replay de Salut les terriens avec Squeezie. J'ai envie de m'arracher les cheveux. Moi qui pensais que les médias commençaient à comprendre. Et non, toujours droit dans le mur… » 

Envoyer par mail un article

« Casser du youtubeur »

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.