Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Billet

#Touche pas à mon info

01/12/2017 - par Caroline Bonacossa

C'est le hashtag qui buzze depuis que les cerveaux de France Télévisions phosphorent pour faire face à la réduction budgétaire de 50 millions imposée par le gouvernement en 2018. L'une des pistes envisagées ? Diviser par trois la fréquence d'Envoyé spécial et de Complément d'enquête. Face à la bronca, dont l'écho a été amplifié par Anne Sinclair ou Robert Badinter, la piste choisie est finalement de supprimer trois postes sur les 30 dédiés à ces magazines, en confiant davantage d'enquêtes à des sociétés de productions extérieures. Mais une société externalisée aurait-elle les moyens et le soutien de France Télévisions pour  « Vincent Bolloré, un ami qui vous veut du bien ? » l'enquête diffusée dans Complément d'enquête en avril 2016, prix Albert-Londres de l'audiovisuel en 2017 ? Quand Tristan Waleckx et Matthieu Rénier, alors agés de 33 et 34 ans, ont remporté ce prix, le jury a « apprécié la rigueur de ce travail qui illustre l'indépendance et l'audace de la télévision de service public en matière d'investigation ». À l'heure où la convergence des médias peut brouiller certains intérêts, où certaines chaînes passent à la trappe des reportages « gênants » pour ses actionnaires, l'investigation n'est-elle pas l'apanage d'un service public fort ? 

Envoyer par mail un article

#Touche pas à mon info

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.