Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

International

Les Observateurs de France 24 fêtent leur dix ans

15/12/2017 - par La Rédaction, avec AFP

Ils sont "les yeux de France 24 dans le monde" : la chaîne d'info internationale a fêté jeudi les 10 ans de ses "Observateurs", un réseau de 5.000 informateurs bénévoles, qui l'aident au quotidien dans la course à l'info, et qui compte 100 000 inscrits. Etudiants, intellectuels ou membres d'ONG, "les Observateurs de France 24" sont des citoyens qui se sont inscrits auprès de la chaîne et après avoir montré patte blanche, lui envoient des témoignages, vidéos ou photos pour l'aider à couvrir l'actualité de leur pays ou leur région, vérifiées ensuite par une équipe basée à Paris.

Ils forment un réseau d'alerte permanent sur lequel la chaîne et ses 160 bureaux de correspondants peuvent s'appuyer: "Ce sont nos yeux dans le monde, des vigies, des témoins : on en a 5.000, dans tous les pays, et dès qu'ils apprennent qu'il se passe quelque chose, ils nous préviennent", explique à l'AFP Marc Saikali, directeur de France 24. Parmi les plus emblématiques, réunis jeudi 14 septembre à Paris pour fêter les dix ans du dispositif, figurent Mohammed Al Saeedi, fermier saoudien, le contributeur le plus prolifique, qui transmet des vidéos et des informations censurées sur les réseaux sociaux dans son pays; Kubra Khademi, une artiste afghane qui milite pour les droits des femmes; ou Fatoumata Chérif, une blogueuse guinéenne très active en matière d'environnement.
A Paris, une équipe leur est dédiée, et s'occupe de recevoir, vérifier, sélectionner, traduire et expliquer les témoignages et contenus qu'ils transmettent. Elle se charge aussi de les protéger en favorisant parfois leur anonymat, ou au contraire, en rendant publique leur identité.

Chasse aux "fake news"

Principal atout, ajoute Marc Saikali, "ils sont au plus près des événements", et "vont là où aucun journaliste ne peut aller". Comme des zones de conflit, ou des lieux isolés frappés par des catastrophes naturelles et que les envoyés spéciaux mettront des heures voire des jours à atteindre. Ils ont ainsi été en pointe lors d'événements comme le printemps arabe ou le conflit syrien. Ces "Observateurs" ont également permis à la chaîne de se rôder depuis des années à la chasse aux "fake news", l'équipe chargée de vérifier leurs témoignages ayant acquis une grande expérience en la matière.

En plus d'un site internet lancé en 2007, France 24 a créé deux émissions dédiées: "Les Observateurs", émission hebdomadaire lancée en 2009 et réalisée à partir de leurs contenus amateurs; et "Ligne directe", un magazine mensuel né en 2013, dans lequel des reporters de la chaîne vont sur le terrain à leur rencontre, pour enquêter sur des événements dont ils ont été témoins.

Envoyer par mail un article

Les Observateurs de France 24 fêtent leur dix ans

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.