Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Webtélé

5 informations à connaître avant de regarder Le Média

15/01/2018 - par Alexis LE MEUR

Nouveau venu, Le Média prépare le lancement de son premier JT ce soir. Avant de juger de la pertinence de cette webtélé qui démarre lundi 15 juin à 20 heures, cinq points importants à retenir.

Média «engagé mais pas militant»
Cofondé par Sophia Chikirou, ancienne directrice de communication de Jean-Luc Mélenchon pendant la présidentielle, Le Média est déjà qualifié de « Médiachon » par ses détracteurs sur les réseaux sociaux. Or, la rédactrice en chef Aude Rossigneux l’assure : « Nous n’appartenons à aucun parti politique mais il est vrai que nous sommes foncièrement de gauche. A ma connaissance, aucun de nos journalistes n’est encarté chez La France insoumise. » La rédaction, composée de douze personnes, réunit Noël Mamère, ancien député écologiste et soutien de Benoît Hamon pendant la campagne, Aude Lancelin, ex directrice adjointe la rédaction de l’Obs ou encore Marc de Boni, ancien du service politique du Figaro.


Une information gratuite
« Nous ne voulons pas fidéliser des clients mais que nous rejoignent ceux et celles qui partagent nos valeurs », déclare à Stratégies Gérard Miller, psychanalyste de renom et cofondateur du Média. L’ex-chroniqueur de Laurent Ruquier y voit une « potentialité pour produire de l’information qui sera accessible à tous ». Pas d’abonnement donc pour accéder à la webtélé. Quant à la publicité, elle n'est pas exclue. Interrogée sur France Inter, Sophia Chikirou a annoncé réfléchir à en insérer dans ses programmes tout en « contournant l’argent des puissances industrielles ». La source de revenue principale restera donc le «socio», l'adhérent copropriétaire de la structure.


Un JT quotidien
En plus de son site web déjà accessible, les internautes bénéficieront d’un journal télé quotidien diffusé à 20 heures. Etonnant pour ce support ? Non répond Aude Rossigneux, rédactrice en chef. « Nous avons voulu mixer le digital avec le traditionnel rendez-vous 20h », déclare l’ex journaliste du Parisien. Se calquant sur ce qui se fait dans les autres rédactions, Le Média a pour ambition de donner sa hiérachie dans l'actualité. Et de devenir la plateforme de ceux qui ne croient plus en l’indépendance des médias traditionnels. « La presse française est détenue à 90% par 9 milliardaires. C’est un état de fait contre lequel nous devons lutter », précise Gérard Miller.

 

Faire revivre le journalisme

Aude Rossigneux résume la ligne éditoriale : « Nous nous voyons comme un média indépendant qui cherche à insuffler une nouvelle manière de faire du journalisme. » A l’instar du nouveau magazine Ebdo, Le Media vante son caractère « libre, subjectif et honnête ». Gérard Miller précise : « Lorsqu’on regarde l’offre médiatique actuelle, il est difficile de faire moins neutre que Le Figaro ou BFM. Pour sa part, le JDD est devenu tellement macronien qu’on pourrait le rebaptiser la PDD (Pravda du Dimanche). » Rejetant le système médiatique dans son ensemble, la webtélé cherchera à rassembler les insatisfaits qui estiment mériter une information de meilleure qualité. « Nous avons décidé d’arrêter de faire semblant de n’avoir aucun avis sur rien, dans un monde où la tendance est à l’aseptisation, rendant toutes les choses égales entre elles », avoue Aude Rossigneux. Tout en se sachant attendue au tournant : « Dans notre société, où la défiance envers les médias va grandissante, nous avons une vraie responsabilité. Personne ne nous pardonnera la moindre erreur, nos amis comme nos adversaires ».

 
 
Une stratégie à long terme
Créé pour durer, Le Media compte sur un réseau de partenaires comme le belge Dave Sheik ou les youtubeuses Camille et Justine. Pour l’instant en nombre réduit, la rédaction compte sur le buzz du JT pour s’agrandir. « Nous n’avons pas encore les moyens de faire de la publicité payante mais nous comptons sur la première diffusion de notre 20h pour gagner de nouveaux socios », souligne Gérard Miller.  Ayant pour le moment récolté plus d’1,5 millions d’euros grâce à ce procédé, la méthode se poursuivra. « Nous n’avons pas de plan de communication différent de celui que nous avons utilisé jusqu’alors et qui nous a permis de fédérer plus de 14 000 associés », conclut le cofondateur.



Envoyer par mail un article

5 informations à connaître avant de regarder Le Média

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.