Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Radio

Audiences : France Inter progresse et Europe 1 plonge toujours plus bas

18/01/2018 - par Caroline Bonacossa

France Inter est la seule généraliste à progresser alors que Europe 1 tombe ainsi à la septième place au classement national des radios, derrière France Bleu.

Mais qu'ont fait les Français entre le 30 octobre 2017 et le 31 décembre ? Leurs courses de Noël, peut-être ? Car ils ont moins écouté la radio que d'habitude avec une audience moyenne (11,9%), une audience cumulée (79,4%) et une durée d'écoute par auditeur (2h52) en baisse.

RTL demeure la radio la plus écoutée de France, selon Médiamétrie avec 13,1% de part d'audience, soit une progression de 0,5% par rapport à la dernière vague. «Pour RTL, ce sont de très bons résultats, confie à Stratégies Christopher Baldelli, président de la radio toujours installée rue Bayard. Ils nous permettent de conclure une année record, la meilleure depuis dix ans en terme d'auditeurs. Et c'est assez rare aujourd'hui qu'un grand média progresse». Côté audience cumulée, en revanche, RTL est à -0,6 point à 12,1%. Elle réduit son avance sur France Inter (11,3% +0,1 pt ) qui signe là une excellente vague à 11,1% de PDA (+0,1%).

«C'est un jour de liesse pour notre chaîne, reconnait Laurence Bloch. Il s'agit de la sixième vague durant laquelle nous sommes à plus de 11% sachant qu'historiquement France Inter se situe plutôt autour de 10,5%. Cela prouve que de plus en plus d'auditeurs y trouvent leur compte. Mon immense motif de satisfaction? Les performances de la matinale la plus écoutée de France. Cela salue le travail de toute une équipe autour de Léa Salamé et Nicolas Demorand, avec Marc Fauvelle qui demeure, avec son journal de 8h du matin, l'homme le plus écouté de France». La directrice se réjouit de l'installation d'Antoine de Caunes sur la grille depuis la rentrée. L'audience de son émission Popopop à 16h a augmenté de 40% par rapport à l'audience de la case l'année dernière.  «La Bande originale et Par Jupiter performent également», ajoute-t-elle. Sur les trois carrefours d'audience importants, le matin de 7h15 à 8h30, le midi de 12h à 14h45 et le soir de 18h30 à 21h, France Inter est leader. 

En audience cumulée, NRJ est la troisième radio de France avec 10,5%, elle perd -0,2% par rapport à l'année dernière. France Info voit son audience reculer (-0,4 pt à 8,5%) mais elle progresse en part d'audience de +0,2% à 4%. RMC est également en recul (-0,7 pt à 7,4%) en audience cumuléee et 6,2% soit -0,6 point en PDA).  «Avec 6,7% de PdA, RMC a confirmé sa place de deuxième radio commerciale de France et également sur les CSP+ (avec 8,3% de pda)», précise la station qui se félicite d'avoir dépassé Europe 1 sur tous les critères. France Bleu est stable en audience cumulée (7%) et progresse en part d'audience : 6,3% contre 6% il y a un an.

 

Europe 1 au plus mal

 

La station de Radio France devance désormais Europe 1 qui chute à un nouveau plancher historique, à 6,6% d'audience cumulée (-1,5 point par rapport à un an plus tôt). Europe 1, qui a recruté Patrick Cohen, journaliste vedette de France Inter, et renouvelé en profondeur sa grille à la rentrée de septembre pour se relancer, touche ainsi un nouveau plancher historique, enfonçant son précédent plus bas (7,1%) enregistré au printemps 2017. «C'est notre plus mauvais résultat, mais tout ça n'est pas anormal, nous sommes dans une phase de reconstruction. L'état d'Europe 1 nécessitait une refonte de fond, avec le risque de perdre un peu avant de rebondir et de se redéployer. Il faut accepter de perdre avant de regagner», a commenté Frédéric Schlesinger, vice-PDG de la station du groupe Lagardère auprès de l'AFP. «Nous sommes aujourd'hui des challengers et nous devons prendre des risques, et c'est ce que nous faisons en ayant renouvelé à 90% notre grille des programmes», a-t-il déclaré. «C'est un projet ambitieux et qui nécessitera du temps, comme je l'ai déjà dit, c'est un projet à trois ans», a ajouté le dirigeant. En revanche les deux stations musicales de Lagardère, Virgin Radio et RFM, progressent de 0,2 point chacune, à 4,8% et 4,3% respectivement.

Parmi les autres mouvement notables, France Culture grimpe de 0,2 point à 2,5%, ce qui constitue un record historique pour la station. Côté musicales, NRJ reste leader (-0,2 pt à 10,5%), devant Skyrock (+0,5 pt à 6,5%) et Nostalgie (-0,1% à 6,2%).

Envoyer par mail un article

Audiences : France Inter progresse et Europe 1 plonge toujours plus bas

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.