Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Média

Présidence de Radio France : le CSA auditionnera Mathieu Gallet le 29 janvier

22/01/2018 - par Garance Bailly, avec AFP

Le CSA auditionnera Mathieu Gallet le 29 janvier prochain et rendra sa décision le 31. Condamné à un an avec sursis et à 20 000 euros d'amende pour «favoritisme» lorsqu'il dirigeait l'INA, l'actuel PDG de Radio France risque l'éviction.

Suite à sa condamnation, Mathieu Gallet peut-il rester à la tête de Radio France ? Ce lundi, le CSA a détaillé le calendrier de la procédure qui pourrait mener à son éviction : le régulateur auditionnera Mathieu Gallet dans une semaine, le lundi 29 janvier à 11h, et rendra sa décision trois jours plus tard, mercredi 31 janvier, lors de son assemblée plénière. 

Favoritisme

Pour rappel, le PDG de Radio France a été condamné le 15 janvier dernier à un an avec sursis et à 20 000 euros d'amende pour «favoritisme» dans des procédures de marchés publics lorsqu'il dirigait, de 2010 à 2014, l'Institut national de l'audiovisuel (INA). Deux sociétés de conseil auraient ainsi été favorisées et auraient reçu plus de 400 000 euros. 

Mathieu Gallet a fait appel de ce verdict et a exclu de démissionner. Son mandat à la présidence du groupe public court jusqu'en mai 2019. Mais la ministre de la Culture Françoise Nyssen avait appelé le dirigeant et le CSA à «tirer les conséquences» de sa condamnation, en jugeant que son maintien à la tête de Radio France n'était pas «acceptable».

Une situation sans précédent

La procédure ouverte par le CSA s'appuie sur l'article 47-5 de la loi «Léotard» de 1986, qui lui donne le pouvoir de révoquer les dirigeants du service public audiovisuel, «par décision motivée». Le président du CSA, Olivier Schrameck, avait souligné fin novembre qu'une éventuelle condamnation du patron de Radio France constituerait une situation qui n'avait «pas de précédent». L'article 47-5, avait-il rappelé, n'a jamais été utilisé jusqu'à présent, et en outre, la loi de 2013 qui a confié au CSA ce pouvoir de révocation, «ne prévoit aucun critère». 

Le CSA avait nommé Mathieu Gallet à la tête de Radio France le 27 février 2014. 

Envoyer par mail un article

Présidence de Radio France : le CSA auditionnera Mathieu Gallet le 29 janvier

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.