Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Communication

Diviser pour faire parler

22/02/2018 - par Sorlin CHANEL

C’est une affaire qui fait grand bruit. Les propos tenus par le président des Républicains, Laurent Wauquiez, devant des étudiants de l’EM Lyon Business School provoquent un tollé qui n’en finit plus de faire parler, que ce soit dans les médias ou sur les réseaux sociaux. Il faut dire que celui qui est aussi président de la Région Auvergne-Rhône-Alpes ne fait pas dans la demi-mesure, dézinguant tous azimuts. Outre Valérie Pécresse, Alain Juppé ou encore Nicolas Sarkozy, sévèrement égratignés, l’homme à la doudoune rouge flingue carrément Gérald Darmanin et les députés d’En Marche, comparés à des « guignols ». De quoi se mettre à dos nombre d’adversaires, mais aussi de soutiens potentiels. Quelle mouche a donc piqué l’ancien ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche ? La volonté de diviser pour régner, une stratégie politique classique visant à semer la discorde et à opposer les éléments d'un tout pour les affaiblir ? Difficile à concevoir dans la mesure où Laurent Wauquiez se coupe ici d’acteurs acquis à sa cause comme le Medef. Abstraction faite de la mégalomanie et de la démence, ne reste qu’une théorie tangible : la volonté de faire parler de soi pour être au centre du jeu. « Il faut que tout ce que je dise reste entre nous », précise d’ailleurs en préambule l’homme politique dans les enregistrements dévoilés sur TMC. Vraiment ?

Envoyer par mail un article

Diviser pour faire parler

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.