Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Internet

Fusillade au siège de YouTube

04/04/2018 - par D.S.-G., avec AFP

Trois personnes ont été blessées par balles le 3 avril au siège de YouTube, près de San Francisco. Selon le San Francisco Chronicle, la suspecte était furieuse contre la plateforme, qu'elle accusait sur son propre site de censurer ses vidéos.

Panique à San Bruno, en Californie, le 3 avril en milieu de journée. Au siège de YouTube, une femme a blessé par balles trois personnes, dont une très grièvement, semant la panique parmi les salariés. La tireuse présumée a ensuite retourné l'arme contre elle, selon la police, qui a évoqué un différend d'ordre personnel. Selon le San Francisco Chronicle, la suspecte, identifiée comme une femme originaire du sud de la Californie, était furieuse contre YouTube, qu'elle accusait sur son propre site de censurer ses vidéos, dont certaines, très dures, montraient des animaux maltraités. Selon le Mercury News, le père de cette femme a confirmé qu'elle haïssait YouTube.

Selon la police, qui n'a fourni aucun nom, une femme a tiré sur des personnes au siège de YouTube à l'heure du déjeuner, avant, semble-t-il, de se suicider avec son arme. Si les fusillades sont fréquentes aux Etats-Unis, il est très rare qu'elles soient perpétrées par des femmes.

«Tragédie inimaginable»

De nombreux témoins ont décrit des scènes de chaos dans le bâtiment de cette filiale de Google, situé à San Bruno, à environ 20 kilomètres au sud de San Francisco, en plein coeur de la Silicon Valley. Selon un porte-parole de l'hôpital Zuckerberg General de San Francisco, qui a accueilli les trois blessés par balles, il s'agit de deux femmes de 32 ans et 26 ans, la première étant dans un état «sérieux», et d'un homme de 36 ans, qui est quant à lui dans un état «critique».

Le patron de Google, Sundar Pichai, a évoqué une «tragédie inimaginable» dans un message aux salariés et diffusé par le groupe. «Il n'y pas de mots pour décrire à quel point il était horrible d'avoir un tireur @YouTube aujourd'hui», a tweeté peu après la directrice générale de YouTube, Susan Wojcicki.

Cette nouvelle fusillade intervient alors que le sempiternel débat sur les armes à feu aux Etats-Unis divise encore et toujours vivement l'opinion publique, notamment après la tuerie commise dans un lycée de Parkland, en Floride, le 14 février, qui a fait 17 morts. Une tragédie qui avait d'ailleurs poussé le mois dernier YouTube à renforcer la chasse aux vidéos faisant la promotion des armes à feu.

Envoyer par mail un article

Fusillade au siège de YouTube

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.