Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Programmatique

TF1 monte au capital du trading-desk Gamned

13/11/2018 - par emmanuel Gavard

Dans la droite ligne de ses concurrents, le groupe média français s'offre une technologie programmatique avec cette société française, pour valoriser ses données.

Selon des informations du Journal du Net confirmées auprès de Stratégies, le groupe TF1 prend une part de participation majoritaire au sein du trading-desk indépendant Gamned, fondé en 2009 par Olivier Goulon et Anthony Spinasse. Le montant de la transaction, annoncé entre 15 et 20 millions d’euros par le JDN n'a pas été confirmé par TF1. 

 

Le groupe média français, avec 27 millions de visiteurs uniques en septembre 2018, selon le baromètre Mediamétrie/Netratings, (avant le rachat de Doctissimo, désormais 30 millions de visiteurs uniques estimés) s’offre ainsi une technologie publicitaire digitale, et près d'une centaine de personnes, pour gérer ses inventaires et valoriser ses données. Une prise de participation qui s’inscrit dans la droite ligne de celle du groupe Figaro-CCM Benchmark, avec Zebestof, et Webedia avec Tradelab, ou encore à échelle plus internationale, AT&T (Time Warner) avec Appnexus. Ces rachats sont un moyen pour les groupes média, de valoriser plus ouvertement leurs audiences et les données de consommation qu’ils détiennent auprès des annonceurs.

La technologie de Gamned, qui repose sur un achat multi-DSP et une personnalisation des outils de d’optimisation dynamique des créations  (DCO) permet de cibler les campagnes sur différents supports : desktop, mobile, social, native, vidéo, radio et affichage digital (DOOH).

 

Extension d'audiences

Au sein de TF1, Gamned travaillera plus particulièrement avec le nouveau pôle digital, en train d'être progressivement constitué, dirigé par Olivier Abecassis, le président d’Aufeminin, et qui regroupe notamment les médias rachetés récemment, comme AuFeminin (racheté en avril 2018), Neweb (racheté en juillet), Doctissimo (racheté en octobre), Les numériques, My Little Paris, ou encore Marmiton. Ca rapprochement permettra de mettre en place un service d'extension d'audiences entre tous ces supports.

 

La partie MyTF1, pour sa part, avec 23 millions de comptes loggés, continuera de travailler avec tous les DSP du marché, et d'être monétisée via TF1 Pub. 

 

La technologie de Gamned, une société qui emploie bon nombre de développeurs, pourrait aussi être mise à profit également pour que la chaîne accélère sur la publicité programmatique en TV. Quoi qu’il en soit, c’est une offensive lourde sur le digital de la part de TF1, qui pourra sans doute offrir et négocier désormais des offres TV/numériques aux annonceurs. Notons qu'en ces temps tumultueux dans le monde des médias, le groupe pourrait encore continuer ses emplettes pour compléter son offre. 

Envoyer par mail un article

TF1 monte au capital du trading-desk Gamned

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.