Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Médias

Trump atteint les 10 000 déclarations «fausses ou trompeuses»

30/04/2019 - par TP

Le Washington Post s'est penché sur les prises de parole du président des États-Unis depuis son entrée en fonction le 20 janvier 2017, et donne une idée du nombre de ses déclarations erronées.

Après un peu plus de 800 jours au pouvoir, le président américain Donald Trump vient de franchir un cap: celui des 10 000 déclarations «fausses ou trompeuses», selon le décompte du Washington Post.

Le projet, mené par l'équipe Fact Checker du quotidien, devait initialement porter sur les 100 premiers jours de sa présidence mais s'est poursuivi au-delà.

C'est lors de ses meetings «Make America Great Again» que Donald Trump prend le plus de libertés avec la réalité et les faits: 22% de ses affirmations fausses ou trompeuses ont été prononcées dans ce contexte.

Pinochhio

Autre élément notable: le milliardaire républicain a tendance à répéter d'innombrables fois la même formule erronée.

Depuis qu'il arrivé à la Maison Blanche, en janvier 2017, il a ainsi récolté 21 «Pinocchios sans fin» (Bottomless Pinocchio), décernés par le quotidien suivant des critères stricts: la fausse affirmation doit avoir reçu 3 ou 4 Pinochhios et avoir été répétée au moins 20 fois.

Donald Trump, qui qualifie régulièrement les journalistes de «Fake News» et d'«ennemis du peuple», a récemment expliqué ce qu'il pensait du fact-checking: «Les soi-disant fact-checkers font partie des gens les plus malhonnêtes au sein des médias».

 

À lire :

Les journalistes du Watergate dans le viseur de Donald Trump

Envoyer par mail un article

Trump atteint les 10 000 déclarations «fausses ou trompeuses»

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.