Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Mobile

Apple s'attaque au login au nom de la vie privée

04/06/2019 - par TP

Le fabricant de l'iPhone va imposer aux développeurs d'intégrer sa nouvelle fonction de login «Sign In with Apple» qui permettra aux utilisateurs de s'y connecter sans partager de données.

Il y avait la suppression des cookies au bout de 24 heures sous Safari, la multiplication des invectives contre Facebook et Google, depuis avril, il y a aussi cette campagne internationale sur la protection de la vie privée. Ce n'est pas fini. Lors de sa conférence pour les développeurs WWDC qui s'est tenue lundi 3 juin à San José aux États-Unis, Apple a planté un nouveau coup de canif dans ses deux Gafa préférés en dégainant une fonctionnalité permettant de se connecter à un service en ligne façon Facebook Connect, mais sans laisser de traces.

Ainsi l'américain entend couper l'herbe sous le pied en proposant aux consommateurs de se connecter à leurs applis tout aussi simplement, mais en leur promettant de ne pas collecter de données grâce à «Sign In with Apple», disponible avec iOS 13 à partir de cet automne.

L'identification se fera via Face ID ou Touch ID, ne laissant filtrer que le nom et l'e-mail. Mais Apple proposera aussi de générer des adresses mails aléatoires, tuant dans l'œuf toute veilleité de ciblage par courrier électronique. Un vrai filtre anti-spam... et anti-CRM : du point de vue des sites média ou plateformes e-commerce, cette simple option est potentiellement terrible car elle risque de les déposséder totalement de leur relation client. Les empêchant de connaître leur visiteur, et de les relancer via des campagnes e-mailing associées. 

Obligation

Alors, comment imaginer que les développeurs acceptent d'intégrer une telle option ? C'est simple : en leur tordant le bras. «La fonction Sign In with Apple sera disponible en version bêta cet été. Dès qu’elle sera déployée plus tard dans l’année, elle devra obligatoirement être proposée aux utilisateurs des applications qui font appel à des systèmes d’authentification tiers», a relevé sur Twitter le développeur Ben Sandofsky, cité par BFMTV.com. L'usager choisira de partager son mail, ou non.

Au nom de son nouveau positionnement stratégique en faveur de la vie privée de ses clients, Apple a donc décidé, pour une fois, de malmener ses développeurs, déjà échaudés par la commission de 30% prélevée sur l'App Store. Mais comme nous l'expliquions longuement dans notre enquête mi-mai, il en va de la nouvelle stratégie d'entreprise d'Apple face à Google, Facebook mais aussi aux entreprises chinoises dont la collecte de données inquiète encore plus. Protéger la vie privée devient aussi un argument commercial pour vendre des iPhone toujours plus chers.

 

À lire :
Apple, saint patron de la vie privée ?

Envoyer par mail un article

Apple s'attaque au login au nom de la vie privée

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.

Plus d’informations sur les agences avec les Guides Stratégies