Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Presse

Sud Ouest : plan de départs volontaires portant sur 132 postes

11/07/2019 - par AFP

Le groupe Sud Ouest (GSO) a annoncé, lors d'un CSE extraordinaire, «un plan de départs volontaires portant sur 132 postes, dont 18 journalistes», a indiqué à l'AFP le président du directoire Patrick Venries.

Ce plan de départs s'inscrit dans un «plan stratégique sur quatre ans, 2019/2023», a-t-il expliqué, prévoyant également la fermeture de la locale de Sud Ouest à Angoulême où est basée la Charente Libre, détenue par GSO.La fermeture de la locale d'Angoulême ne remet pas en cause l'édition charentaise de Sud Ouest, qui conserve un bureau à Cognac.Ce plan de départs s'inscrit dans un «plan stratégique pour les quatre années qui viennent 2019/2023, visant notamment, selon le patron du groupe Sud Ouest, « à mettre plus d'importance et de force sur le numérique ».«La raison de ce plan stratégique, a-t-il souligné, c'est que, à échéance de 18 mois, si nous ne faisons pas des économies de masse salariale, nous ne passerons pas l'année 2021».

«On a demandé un accord majoritaire de négociations sur le plan et on démarrer les négociations en septembre de façon à les avoir terminées fin janvier, pour ensuite effectuer les réorganisations, une fois négociées, qui permettront de faciliter pour tous ceux qui le souhaiteront le dispositif d'accompagnement au départ», a-t-il précisé.Beaucoup de postes supprimés«Dix-huit postes de journalistes supprimés, c'est beaucoup», a réagi auprès de l'AFP Catherine Meuthon, déléguée SNJ, majoritaire au CSE. «Nous SNJ, a-t-elle ajouté, on va se battre parallèlement à ce plan, pour la déprécarisation de la rédaction et la titularisation des CDD à Sud Ouest qui en compte 70, dont au moins une trentaine d'équivalents temps plein. Ce sera notre combat».

Du côté de la CGT «aucun commentaire pour l'instant», a déclaré à l'AFP le secrétaire général du CSE Denis Delmas.

Le groupe de médias Groupe Sud Ouest (GSO) a continué son redressement l'an dernier, enregistrant un résultat net consolidé, hors effet exceptionnel, de 8,2 millions d'euros, contre quelque cinq millions en 2017.

Envoyer par mail un article

Sud Ouest : plan de départs volontaires portant sur 132 postes

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.