Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

PRESSE MAGAZINE

Les masculins se crêpent le chignon

17/12/1999

Après des débuts prometteurs, la presse masculine accuse un recul de sa diffusion.

La tension monte dans la nouvelle famille des magazines masculins. Le 7décembre,Men's Healtha engagé une action en référé contreM Magazine,pour«parasitage». Le verdict est attendu en janvier. Ce bras de fer intervient dans un contexte de baisse générale de la diffusion de la presse masculine. Après des premiers numéros euphoriques, à 315000exemplaires pourMen's Healthet 240000 pourFHM,les deux titres enregistrent une diffusion proche de 100000exemplaires en novembre, rejoignantM magazine,en légère progression.«La diffusion de la presse masculine est soumise à une forte saisonnalité,justifie Jean-Paul Lubot, éditeur deFHM. Les meilleures ventes se font au printemps et en été.»C'est d'ailleurs l'un des éléments qui a fait reculer Hachette. Le groupe a en effet choisi de reporter le lancement deIlau deuxième semestre 2000, s'il voit le jour...«1999 a été l'année de l'émergence,estime Fredrick Edström, éditeur deMen's Health. 2000 sera l'année de la sélection.»

Une famille encore fragile

KromozometMad,qui diffusent à moins de 50000ex., en font déjà les frais. Malgré l'érosion récente de leurs ventes,FHMetMen's Healthrestent optimistes.«Nous dépassons actuellement nos objectifs de diffusion de plus de 40% et nos objectifs publicitaires de 90%»,assure Jean-Paul Lubot. De son côté,Men's Healthrevendique une diffusion moyenne de plus de 200000ex. depuis son lancement et vise 160000ventes en moyenne pour 2000. La rentabilité, elle, se fera encore attendre l'an prochain.

Envoyer par mail un article

Les masculins se crêpent le chignon

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.