Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

INTERNET

La fin du piratage musical

11/02/2000

MP3, le loup qui fait si peur à l'industrie musicale, devrait bientôt être muselé. Ce format de fichier numérique, qui restitue un morceau musical avec une qualité d'écoute très proche du CD, fera bientôt place au SDMI (Secure Digital Music Initiative). Ce format est aussi performant que le MP3, mais a l'avantage d'être crypté, empêchant le piratage de musique sur Internet.

Vers une nouvelle ère commerciale

Selon Pascal Nègre, président du Syndicat national de l'édition phonographique (Snep),«un million de fichiers musicaux illégaux se baladent quotidiennement sur le Web». Un fléau qui, associé au développement du marché des graveurs de CD, a fait baisser le chiffre d'affaires du marché du disque de 5% en France l'année dernière. Associant plus de cent quarante sociétés, éditeurs, maisons de disques et associations à travers le monde (curieusement les mêmes qui ont créé le MP3), le SDMI, dont le coût du téléchargement devrait avoisiner le prix d'achat d'un CD, est attendu avant l'été et ouvrira une nouvelle ère commerciale. Dans l'ordre, on devrait voir apparaître les premiers sites Internet proposant le téléchargement payant, notamment ceux des maisons de disques. Universal France a annoncé le sien pour le mois d'avril. Suivra le matériel, dont les baladeurs SDMI qui devraient remplacer les lecteurs portables MP3. Puis le lecteur de salon, un proche cousin de notre ordinateur. Installé au sein de la chaîne hi-fi du foyer, l'appareil gérera seul le rapatriement des morceaux musicaux via le Web haut débit. Mais la virtualité d'Internet remplacera-t-elle la prise en main d'une pochette de disque? Une question que les professionnels de l'édition musicale n'ont pas encore résolue.

Envoyer par mail un article

La fin du piratage musical

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.