Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

PRESSE MAGAZINE

Benoît Sillard de retour... en presse

06/03/1998

L'ancien patron de Fun radio revient sur le devant de la scène. En lançant Glory, un magazine people destiné aux 20-35ans.

L'ancien patron de Fun Radio est déjà de retour. Parti de la station jeune de la CLT-Ufa à la mi-octobre, à l'étude du dossier RMC jusqu'à la fin du mois de janvier, Benoît Sillard lance le 25mars prochainGlory,«le magazine de ceux qui connaissent la gloire».Fort de 100pages, dont une vingtaine de publicité, ce mensuel, dos carré vendu 15F, souhaite investir«un créneau grand public mais pas populaire, plutôt haut de gamme».Avec l'ambition«de devenir dans l'univers people ce que NRJ est aujourd'hui à la radio sur le plan qualitatif et ce queMarianneest aux news sur le plan de la nouveauté».Le tout en se distinguant des autres titres de la presse people, peu florissante en ce moment (lire l'encadré). L'ensemble des rubriques répondra au principe défendu par le slogan du titre, à savoir «les stars vues par les stars». Toutes les composantes d'un magazine people sont donc présentes, des pages précisément people, en passant par la vidéo, le cinéma, la mode ou la visite d'une ville, mais réalisées par des auteurs comme Jean-Michel Jarre, Eric et Ramzy ou, pour le premier numéro, le groupe Simply Red. Ce qui explique queGlorycompte une équipe réduite de dix personnes, dont Marc Dolisi (ex-Max) à la direction de la rédaction.

200000exemplaires visés

Côté publicité, ce mensuel, qui voit le jour trois mois aprèsPersonality,compte sur une vingtaine de millions de francs de recettes par an (avec un tarif brut de 96000francs la page). Trois commerciaux intégrés au support sont chargés de la vente d'espace, chapeautés plus particulièrement par François Trabelsi (ex-Lord Byron), associé à part égales dansGloryavec Benoît Sillard, lequel se pose en«farouche défenseur des régies intégrées»...Sans révéler le montant ni la provenance de l'investissement initial, les deux patrons consentent seulement à révéler leurs objectifs: une stabilisation de la diffusion à 200000ex. en fin d'année, un support acheté à 60% par des femmes, mais doté d'un lectorat mixte de 20 à 35ans, 45 à 50millions de francs de chiffre d'affaires en année pleine et un retour sur investissement«à vingt-quatre mois au maximum».Le lancement deGlory,dont les locaux surplombent ceux de la banque Bruxelles Lambert à Paris, s'accompagnera d'une campagne de promotion tous médias, dont le montant devrait dépasser les 20millions de francs bruts pour les trois premiers numéros.

Envoyer par mail un article

Benoît Sillard de retour... en presse

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.