Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

PRESSE MAGAZINE

La presse boursière euphorique

10/03/2000

La nouvelle fièvre boursière profite aux titres de cette famille de presse qui, après une bonne année 1999, optimise les prévisions.

La nouvelle économie n'en finit plus de faire des heureux. Les titres boursiers sont de ceux-là, puisqu'ils terminent l'année 1999 avec des résultats publicitaires records et, pour la plupart, des diffusions en forte hausse. L'apparition des brokers en ligne et l'envolée des cours des sociétés Internet et médias attirent vers les marchés financiers de nouvelles popula-tions, plus jeunes, avides de conseils et désireuses de se former.«À côté de la clientèle traditionnelle, âgée de 50 à 60ans, nous touchons de plus en plus la tranche des 30-40ans, séduite par l'aspect ludique de la Bourse en ligne. Elle constitue un potentiel considérable»,assure Yves Messarovitch, directeur des rédactions du groupe Expansion, l'éditeur deLa Vie financière.Logiquement, les ventes s'en ressentent.«Nos objectifs les plus optimistes sont dépassés»,affirme Alain Metternich, directeur général du groupe Investir. «En 2005, on peut envisager d'atteindre 200000exem-plaires, ce qui n'était même pas imaginable il y a encore deux ou trois ans.» La Vie financière,Le Journal des financesetMieux Vivre votre argentprogressent aussi fortement (voir tableau). SeulLe Revenudevrait afficher sur l'année une hausse limitée de sa diffusion (2%), sans doute en raison de son positionnement plus généraliste. Mais avec un chiffre d'affaires en hausse de 60% sur un an, le titre de Robert Monteux profite largement de la manne publicitaire qui touche l'ensemble de cette famille.«Les brokers en ligne, aujourd'hui au nombre de trente, investissent très lourdement dans cette famille de presse où ils sont sûrs de trouver leurs clients»,constate Michel Kempinski, président du directoire et directeur de la rédaction duJournal des finances,qui progresse lui aussi de 60% en publicité. «Nous profitons aussi des batailles boursières, de la concurrence des entreprises cotées...»En 1999, la hausse du chiffre d'affaires publicitaire d'Investiratteint 50%, celle deLa Vie financière47%, et celle deMieux Vivre34%,«après une année 1998 record»,précise Jean-Antoine Bouchez, le Pdg du titre. Forte de tels résultats, la presse boursière doit-elle craindre le krach? Les éditeurs ne le croient pas.«Nous sommes au tout début d'un phénomène durable et de grande ampleur»,affirme Alain Metternich. La hausse des ventes et de la publicité a en tout cas repris de plus belle depuis le début de l'année.

Envoyer par mail un article

La presse boursière euphorique

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.