Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

TELEVISION

TF1 Publicité va augmenter ses tarifs

17/03/2000

D'ordinaire discrète, la régie publicitaire de TF1 a décidé de jouer cartes sur table: elle se donne trois ans pour se mettre au niveau des tarifs européens, de 20 à 30% plus élevés.

«Soyons honnêtes! Les tarifs de TF1 ne vont pas baisser dans les prochaines années»,prévient Claude Cohen, directrice générale de TF1 Publicité. D'ordinaire discrète sur sa politique tarifaire, la régie commerciale de la Une a décidé d'afficher clairement sa stratégie et ses objectifs. Déjà dévoilées en fin d'année face à l'Union des annonceurs (UDA), ces prévisions ont été confirmées en public lors de la dernière réunion des analystes financiers organisée par la chaîne.«Compte tenu de la situation de la télévision en France, des bons résultats d'audience de TF1, de la stabilité de notre coût du GRP depuis 1996 et du coût de la télévision française par rapport aux autres pays européens, nous nous plaçons dans une perspective de croissance soutenue,indique ainsi la directrice de la première régie publicitaire de France.Nous nous sommes donc fixé pour objectif d'être au niveau de la moyenne des autres pays européens d'ici 2003.»Les annonceurs et les agences médias sont prévenus: les tarifs vont augmenter de 20 à 30% dans les trois ans à venir. Toutes les études, qu'elles émanent de Zenith Media, de Western ou de Carat, montrent en effet que le coût d'utilisation de la télévision en France est en moyenne de 20 à 30% inférieur au coût moyen de la télévision en Europe, le record étant détenu par la Belgique, suivie de l'Autriche, de l'Allemagne et du Royaume-Uni. En prime time, le coût de la télévision française est même le plus bas d'Europe. En France, TF1 Publicité n'hésite pas non plus à appuyer son discours par des chiffres précis. Ainsi, entre 1996 et 1999 et en dépit d'une forte reprise économique l'année dernière, le coût du GRP auprès des ménagères de moins de 50ans en prime time (toutes TV) n'a progressé que de 2,6%, soit une hausse de 0,9% en moyenne annuelle. S'agissant de la seule chaîne TF1, son coût du GRP est, lui, en régression sur cette même période et cette même tranche horaire, de 2%, soit de 0,7% en moyenne annuelle.

Sonnette d'alarme

La conjoncture étant donc favorable, la chaîne a prévu une augmentation des tarifs de 7% sur le premier quadrimestre de l'année 2000. Une prévision largement dépassée en janvier et février, ce qui pousse les agences médias à tirer la sonnette d'alarme (lire aussi page 26).«Le mois de février 2000 est comparé avec celui de l'année précédente, qui fut exceptionnel et atypique,se défend Claude Cohen.Le mois de mars devrait être plus en ligne avec nos objectifs de début d'année à audience et francs constants.»Ce que les agences médias confirment déjà.

Envoyer par mail un article

TF1 Publicité va augmenter ses tarifs

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.