Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

RADIO

Tempête sur les stations musicales

21/04/2000

La radio n'a jamais été autant écoutée par les Français. Médiamétrie révèle que l'actualité a profité aux stations généralistes et aux régionales, au détriment des musicales.

La tempête n'a pas fait des dégâts que dans les forêts. Les radios musicales en ont également souffert. Elles sont les principales perdantes de la dernière enquête 75000+ Médiamétrie portant sur janvier-mars2000. La plus grosse bourrasque a atteint le groupe NRJ. Le vaisseau amiral de l'opérateur est même dépassé par Nostalgie en part d'audience et perd 400000auditeurs par rapport à l'an passé, tout comme Chérie FM. En fait de coup de vent, le groupe paie sans doute les conséquences d'une fin d'année 1999 bousculée par des départs importants, notamment celui de Christophe Sabot, directeur des programmes du groupe.«Nous avons probablement été désorganisés momentanément,reconnaît Alain Weill, directeur général du groupe.Mais ce n'est pas un passage à vide, et maintenant tout est réglé.»

RTL en tête

De leur côté, les radios généralistes ont profité de l'actualité, notamment France Info qui, par rapport à l'an passé, gagne près de 500000auditeurs. Comme France Inter, la station se relève de la grève qui l'avait perturbée en novembre dernier. Europe1, en recul par rapport à il y a trois mois, semble aujourd'hui stabilisée au-dessus de la barre des 10points d'audience.«Nous pouvons viser les 11points»,indique sereinement Jérôme Bellay, DG de l'antenne. Toutes ces stations restent néanmoins dominées par RTL. Par rapport à 1999, la radio de la CTL-UFA perd des auditeurs, mais gagne en part d'audience.«Nous voulons nous renforcer par rapport à nous-mêmes, notamment grâce à une politique de rajeunissement»,prévient Stéphane Duhamel, DG de RTL. Autres vainqueurs, les antennes régionales. Les Locales de Radio France battent leur record avec 7% d'audience cumulée.«C'est la rançon de la mobilisation des stations après les tempêtes»,se réjouit-on chez Radio France. Un résultat de bon augure avant le lancement du plan «bleu» prévu cet été. De son côté, le GIE Les Indépendants, couplage publicitaire de soixante-dix-huit stations régionales, est à la quatrième place, toutes radios confondues. Globalement, avec une audience cumulée quotidienne de 84,3%, la radio signe un nouveau record d'audience. Un rayon de soleil après la tempête.

Envoyer par mail un article

Tempête sur les stations musicales

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.