Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

TÉLÉVISION

Le juste prix des programmes

13/03/1998

En huit ans, le coût de revient de l'heure de programme par téléspectateur a plus augmenté sur TF1 que sur France Télévision.

Comment se sont comportées les chaînes de télévision sur le plan économique depuis 1990? C'est à cette question qu'a voulu répondre Jean-Charles Paracuellos, directeur de l'audit et du contrôle interne de France Télévision. Pour ce faire, il a croisé les coûts, les ressources (après déduction de la commision de régie, mais avant versement de la taxe au fonds de soutien) et la consommation des chaînes de libre accès, Canal+ et les chaînes du câble et du satellite n'étant donc pas considérées. Résultat, en huit ans, le coût de revient (en francs constants) de l'heure de programme par téléspectateur n'a augmenté en moyenne que de 20% sur ces chaînes, passant de 32 à 38centimes. Dans le détail, M6 se présente comme la chaîne la plus performante du paysage, avec un coût de revient maintenu autour de 20centimes sur la période étudiée. Cela dit, comme le souligne Jean-Charles Paracuellos,«ce résultat est remarquable mais pas exemplaire»,puisque la chaîne ne propose que des journaux télévisés réduits et consacre une part importante de sa grille à la rediffusion de séries. À l'inverse, La Cinquième et surtout Arte apparaissent comme les chaînes les plus chères, avec respectivement plus d'un franc et un peu moins de 80centimes. De leur côté, les deux chaînes de France Télévision se sont plutôt bien comportées. France3 reste certes une chaîne chère, au-dessus de la moyenne générale de 38centimes, en raison de ses 10000heures d'émissions régionales s'ajoutant aux 7000heures d'émissions nationales, mais son coût a baissé de 21% depuis 1990, de 66 à 52centimes. Quant à France2, son coût de revient n'est passé que de 34 à 37centimes en huit ans, alors que celui de TF1 a parallèlement vu le sien augmenter de 23centimes à environ 34centimes, avec une stabilisation notable depuis 1996.«France2 est donc parvenue à maintenir son niveau de performance économique, quand TF1 a décliné sur ce point»,souligne Jean-Charles Paracuellos. À ce constat, l'étude ajoute toutefois que le secteur privé est celui qui a le mieux exploité l'augmentation du marché publicitaire en télévision (voir tableau), qui a été de l'ordre de 40% en huit ans.

Envoyer par mail un article

Le juste prix des programmes

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.