Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

AUDIOVISUEL

TF1 et Canal+ : bataille de majors

28/04/2000

En créant Studio Canal, Canal+ pose la pierre fondatrice de sa major européenne. TF1 a la même ambition, mais souffre d'un retard certain.

Après le cinéma et le football, la production et la distribution de contenus deviendraient-elles les nouveaux enjeux de la guerre TF1-Canal+? Les événements de la semaine passée peuvent le laisser supposer. Premier acte: TF1 annonce l'acquisition de 49% du capital de la société de production cinématographique et publicitaire Téléma. Sans aucun commentaire. Forte du succès récent duGoût des autres,la société de Charles Gassot aurait valorisé cette transaction à hauteur de 60millions de francs, montant non confirmé par les protagonistes. Un rapprochement plus qu'étonnant, car Téléma semblait plutôt avoir élu le Studio Canal+ comme partenaire privilégié. Quoi qu'il en soit, le groupe de Patrick Le Lay concrétise ainsi sa première«acquisition significative»pour la création d'une«major européenne»,sous l'égide de TF1 International. À son actif, le pôle compte les catalogues des films Ariane et de Ciby 2000, ainsi que 50% de la société Film par Film. La chaîne souligne déjà que cette structure n'a pas vocation à être introduite en Bourse. Cela étant, TF1 doit encore développer des partenariats avec d'autres sociétés de production, dans des pays où Téléma n'est pas présent. Mais les places risquent d'être très chères...

Appel au marché

Deuxième acte: le lendemain même, Vincent Grimond, président du pôle filiales du groupe Canal+, concrétise son ambition de fonder la première major européenne. Rebaptisée Studio Canal, elle agrège toutes les activités de production et de distribution cinématographiques et audiovisuelles du groupe (Studio Canal+, Ellipse-Expand, les accords internationaux comme Working Title avec Universal ou Bel Air avec Warner Bros etc...) et financera son développement par une augmentation de son capital, fixée à 200millions d'euros, obtenue à compter du 5mai par un appel au marché. Major européenne : le concept est donc lancé. Canal+ y travaille depuis quatre ans. À ce jour, la chaîne cryptée profite de son antériorité et, donc, d'une réelle avance. Cependant, si elle dispose d'un réseau complet de production et de distribution en France et en Espagne, elle doit continuer à se structurer dans les autres pays européens, grâce à cette entrée en Bourse. En Italie et au Benelux, l'aspect distribution souffre encore de vrais manques. Comme au Royaume-Uni, mais un accord avec Pathé est en cours. Bref, les stratégies de TF1 et de Canal+ se superposent. Une fois de plus.

Envoyer par mail un article

TF1 et Canal+ : bataille de majors

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.