Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

L'ÉPINE DE LA FICTION

13/03/1998

En légère baisse. La production audiovisuelle, aidée par le Cosip, est passée de 2647heures de programmes financées en 1996 à 2142 en 1997. La chute (-19% en volume) est moins spectaculaire en valeur (-6,4%, à 5,39MdF). Elle est surtout imputable à la fiction (-39% du volume horaire) et en particulier aux sitcoms (-63%), tandis que le coût horaire progresse fortement. A l'inverse, le documentaire affiche une saine stabilité: 1154heures financées pour 693MF au total. Quant à l'animation, avec 262heures, elle reste le genre le plus tourné vers les financements étrangers (42,6% des 1018MF). -

Envoyer par mail un article

L'ÉPINE DE LA FICTION

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.