Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

RADIO

La révolution selon RTL

26/05/2000

Les dirigeants de RTL veulent relifter la grille. Premier acte, le départ de Philippe Bouvard. Une décision qui pourrait jouer sur l'audience des Grosses Têtes.

Animateur radio préféré des Français, avec 45% d'opinions favorables, selon le baromètre Ipsos-Stratégies sur l'image des stations de radio réalisé en mars, Philippe Bouvard ne présentera plusLes Grosses Têtesen septembre. RTL n'a pas reconduit son contrat.«Cette décision n'est pas inattendue,commente Stéphane Duhamel, DG d'Ediradio, holding de RTL.Philippe Bouvard avait déjà fait valoir ses droits à la retraite en 1994. Depuis deux ans, il savait que son contrat annuel pouvait ne pas être renouvelé.»Créée le 1er avril 1976, l'émission est un cas à part dans l'univers de la radio, car elle permet à la station de bénéficier d'un second pic d'audience dans la journée (cf. infographie). La supprimer était impensable, mais un lifting s'avérait nécessaire: environ 80% de son audience est constituée d'individus de plus de 35ans. De plus, si Philippe Bouvard est l'animateur préféré de l'ensemble des Français, les 15-35ans préfèrent Jean-Yves Lafesse et Christophe Dechavanne, toujours selon notre sondage.«Notre ambition est de séduire les 25-49ans, insuffisamment représentés sur RTL,poursuit Stéphane Duhamel.Mais nous ne parlons pas de rajeunissement, car nous ne voulons pas perdre nos auditeurs actuels. Nous préférons le terme de rafraîchissement.»

Une succession délicate

RTL doit assumer une décision qui ne sera pas sans conséquence sur l'audience, donc sur les recettes commerciales. Le marché publicitaire s'interroge sur les objectifs de la station.«Philippe Bouvard est le personnage charismatique de l'émission, sa présence est fondamentale et son remplacement n'est pas évident»,estime Hervé Ribaud, responsable radio chez Optimédia. Aucune inquiétude, en revanche, chez MPG.«Comme toujours chez RTL, l'émission évoluera sur la forme, mais pas sur le fond,rétorque Valérie Debord, directrice radio de l'agence. Les Grosses Têtesresteront un passage obligé pour les annonceurs.»Reste à connaître l'identité du successeur. Seule certitude, ce ne sera ni Marc-Olivier Fogiel, ni Laurent Gerra, attendus rue Bayard. Pour l'heure, les maquettes de nouvelles émissions se multiplient. La façade dessinée par Vasarely cache peut-être une révolution.

Envoyer par mail un article

La révolution selon RTL

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.