Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

TÉLÉVISION

TF1 regroupe ses thématiques

16/06/2000

Le groupe TF1 créera en juillet un nouveau holding réunissant toutes ses chaînes thématiques. Le lancement de la chaîne TFX est par ailleurs confirmé pour novembre.

TF1 a décidé de mettre de l'ordre et de la cohérence dans ses chaînes thématiques. À l'instar de M6 avec M6 Thématiques, le groupe dirigé par Patrick Le Lay va regrouper à partir du 8juillet ses chaînes thématiques dans un nouveau holding baptisé TF1 Digital, filiale à 100% du groupe. Sans aucunement remettre en cause l'autonomie éditoriale des chaînes, cette structure légère, dont le directeur général est Serge Laroye, ancien secrétaire général de LCI, a pour«objectif de mettre en commun les pôles de compétences opérationnels, sur les plans de la technique, de la gestion et de la publicité»,explique Étienne Mougeotte, vice-président de TF1 et président de TF1 Digital. À cette société en commandite simple seront apportés les titres de LCI et Odyssée, les parts détenues dans Shopping Avenue et Eurosport n'ayant pas vocation à être intégrées. Elle n'accueillera pas non plus les 22% de TF1 dans TV Breizh, dont le lancement est prévu pour début septembre. En revanche, les futures TFX et LCFI feront bien partie de ce holding. Grâce à TF1 Digital, le groupe se dote en tout cas d'une structure susceptible de proposer des offres packagées aux câblo-opérateurs, parmi lesquels UPC et NTL. Autrement dit, TF1 Digital, avec ses marques actuelles et futures, va négocier la place des chaînes thématiques de manière globale auprès des opérateurs. Plus largement, Étienne Mougeotte place cette création dans la logique globale du groupe, avec le numérique hertzien en ligne de mire.«Sur la longueur, la part d'audience des chaînes généralistes s'érode. Or, à horizon de sept à dix ans, la part de marché du groupe, en audience comme en publicité, doit rester la même, voire augmenter. Il s'agit donc d'une stratégie d'anticipation et de conquête.»C'est dans cet esprit, et tout particulièrement dans une conjoncture publicitaire très favorable, que s'inscrivent d'ailleurs les lancements des deux nouvelles chaînes, LCFI, déclinaison financière de LCI attendue pour février 2001, et TFX, toutes deux commercialisées par TF1 Publicité.

Sur le créneau de M6

Cette dernière, lancée en novembre et présentée com- me une«minigénéraliste»,vise un public plutôt féminin de moins de 40ans. Ce qui n'est pas sans rappeler le positionnement de M6. Mais Étienne Mougeotte préfère la situer«plus près d'une super-RTL9 que d'une mini-TF1».Sans information, elle proposera en majorité des films, des séries et des talk-shows, avec des fins de soirée consacrées à la musique. Son budget annuel est confortable, puisqu'il se situe entre 160 et 180MF. TFX, dont la vice-présidence est confiée à Jean-François Lancelier (qui reste directeur du marketing de TF1) et la direction générale à Fabrice Bailly (ex-patron des acquisitions de TF1), a enfin vocation à être distribuée par tous les opérateurs, TPS et CanalSatellite compris.

Envoyer par mail un article

TF1 regroupe ses thématiques

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.