Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Télévision

Marc Tessier a cinq ans pour réussir

01/09/2000

Nommé le 22août à la présidence du holding France Télévision, Marc Tessier a cinq ans pour en faire un vrai groupe. Le point sur les six dossiers clés de l'audiovisuel public.

Confirmé à la tête de France Télévision, Marc Tessier va désormais pouvoir se soncentrer sur ses dossiers. Ils ne manquent pas. Le premier concerne la mise en place d'un holding. Outre France2, France3 et leurs filiales, le holding comprend La Cinquième qu'il faudra rattacher en douceur. Les rôles respectifs de chacun et les liens avec RFO et Arte France doivent être définis précisément. Une charte d'organisation sera soumise au premier conseil d'administration. Par ailleurs, conformément à la loi, Marc Tessier devra présenter, avant la fin de l'année, un contrat d'objectifs et de moyens sur cinq ans. Les douze membres du premier conseil d'administration du holding, qui seront nommés prochainement, désigneront à leur tour les directeurs généraux des trois chaînes. Si Michèle Cotta et Rémy Pflimlin doivent logiquement être reconduits à France2 et France3, plusieurs noms sont en revanche évoqués pour la succession de Jérôme Clément à la tête de La Cinquième: Jean-Pierre Cottet, l'ancien directeur de l'antenne de France2, Jean Mino, l'actuel directeur général adjoint chargé de l'antenne de La Cinquième, et Jean-Marie Borzeix, ancien Pdg deTélérama.

Reconquérir le public

La consolidation de l'audience est le dosssier suivant. Après le recul enregistré en 1999, les deux chaînes sont parvenues à enrayer l'érosion au premier semestre 2000: 22,2% de parts d'audience sur France2 contre 22% l'an dernier et 16,4% sur France3 contre 16,3% l'an dernier. Pour séduire le public, France2 mise, entre autres, sur le renforcement de l'offre de fiction (lire l'entretien de Laurence Bachmann page 36). À France3, on peut noter l'arrivée d'un JT quotidien pour les 6-10ans et celle de nombreux animateurs et producteurs (Marc-Olivier Fogiel, Mireille Dumas, Nathalie Simon et Michel Drucker). France3 va, par ailleurs, multiplier les décrochages régionaux.

Dotation exceptionnelle pour le numérique

La gestion de la réduction de l'espace publicitaire sera l'autre sujet sensible où Marc Tessier est attendu. Il devra trouver d'autres financements. La réduction de la durée horaire de publicité (déjà passée de 12 à 10minutes en janvier dernier et qui glissera à 8minutes en janvier 2001) sera compensée par le reversement des exonérations de redevance, soit plus de 2milliards de francs en 2001, a promis le gouvernement. En attendant, France Télévision Publicité compte déjà sur le succès de ses ventes de l'espace publicitaire par adjudication. Le premier bilan de ce dispositif, lancé en janvier dernier, s'est révélé plutôt positif, avec 3% de l'espace vendu et 30MF de recettes nettes sur le premier quadrimestre, selon la régie Média Exchange, chargée de la vente. Pour le dernier quadrimestre 2000, le volume de l'espace publicitaire mis aux enchères passe à 8%, avec environ six prime time par semaine. Deux innovations également prévues: l'ouverture des adjudications trois semaines avant diffusion (au lieu de six) et l'échéance du Second Marché, ramenée de sept à un jour avant diffusion. Du côté du numérique hertzien, autre dossier d'actualité, le CSA devrait organiser les premiers appels à candidature au cours du second semestre 2001. Six chaînes (informations, sport, développement régional, jeunes adultes, arts et culture, ainsi qu'un canal multichoix) seront soumises au feu vert de Catherine Tasca avant la fin de l'année. Celle-ci a promis une dotation en capital exceptionnelle de 1milliard de francs pour le projet numérique. Reste à savoir qui le conduira, si le départ de Patrick Ballarin, directeur du projet numérique, vers Réservoir Prod se confirme... Enfin, Marc Tessier est attendu sur sa gestion. Assuré d'une enveloppe budgétaire augmentée de 1,1milliard de francs en 2001, il devra faire sortir France Télévision du rouge. En 1999, France2 a perdu 250MF et France3 118,6MF.

Envoyer par mail un article

Marc Tessier a cinq ans pour réussir

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.

Plus d’informations sur les agences avec les Guides Stratégies