Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

AUDIOVISUEL

La seconde coupure refait surface

08/09/2000

Faut-il accorder aux télévisions privées une seconde coupure publicitaire dans les films? Vieux serpent de mer, ce débat est revenu sur le devant de la scène en cette rentrée.«Instaurer deux coupures publicitaires sur les chaînes privées revient à défendre le service public»,affirme Nicolas de Tavernost, le président du directoire de M6, qui espère mobiliser TF1, les annonceurs, les agences de publicité et même les producteurs, dans l'ensemble hostiles à cette mesure. Son principal argument: dans un contexte de réduction publicitaire sur les chaînes publiques, leurs concurrentes privées risquent le«trop plein»et devraient bénéficier d'un«élargissement de la publicité pour faire baisser la tension sur les prix».

Législation restrictive

Actuellement, la loi française applique le principe dit de coupure unique, limitée à 6minutes par heure, dans les films de cinéma et les oeuvres de fiction audiovisuelles. La seule exception, sur dérogation expresse du CSA, concerne les films de cinéma d'une durée excédant 2h30. Cette législation très restrictive reste une exception en Europe. Car la directive Télévision Sans Frontières, autorise, pour les films de cinéma et les téléfilms,«une coupure par tranche de 45minutes»et«une coupure supplémentaire si la durée programmée est supérieure d'au moins vingt minutes à deux ou plusieurs tranches complètes de 45minutes».Une disposition que la loi Trautmann a «oublié» de transposer en droit français. Interrogé, le CSA ne s'exprime pas et renvoie vers les services du ministère, seul habilité à faire évoluer ce dossier.

Envoyer par mail un article

La seconde coupure refait surface

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.