Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

RADIO

RMC : l'incertitude plane sur les régies

27/03/1998

En annonçant, le 17mars, la vente du groupe RMC au trio constitué de Sud Communication, NRJ et LV & Co

En annonçant, le 17mars, la vente du groupe RMC au trio constitué de Sud Communication, NRJ et LV&Co, le gouvernement de Lionel Jospin a clos l'un des plus vieux dossiers de l'audiovisuel français, davantage selon des critères économiques que politiques. Si, voici vingt ans, quatre radios généralistes se partageaient le marché de la radio, ce seront bientôt quatre groupes, constitués cette fois de plusieurs entités thématiques qui se répartiront le gâteau de façon à peu près équivalente. Un certain équilibre est donc rétabli entre les grands acteurs, en termes de couverture comme de parts de marché. Avant d'être classé définitivement, le dossier de la privatisation du groupe RMC doit néanmoins encore être soumis au Conseil supérieur de l'audiovisuel, au Conseil de la concurrence, à Monaco et aux personnels. Mais ces procédures ne devraient pas engendrer de surprises et pourraient déboucher sur une cession effective - pour un prix avoisinant les 110MF - d'ici à la fin du mois de mai. À partir de là, s'engageront les négociations pour la commercialisation des trois antennes du groupe RMC. En toute logique, NRJ, nouveau propriétaire de Nostalgie, en assurera la régie, mais aucune décision n'est prise pour un éventuel regroupement avec NRJ Régies ou pour la création d'une Nostalgie Régie externalisée. En revanche, face aux Cassandres qui brandissent le risque d'une position dominante sur certains marchés locaux, Jean-Paul Baudecroux, le patron du groupe, n'est pas disposé à transiger:«Ce serait une absurdité de mettre des réseaux en passif. Ceci ne correspond qu'à l'intérêt de l'un de nos concurrents de nous voir quitter le marché publicitaire local.»Deux hypothèses pour la station phare Concernant RMC, une chose est certaine: la station sera commercialisée par la même entité que Sud Radio et Wit FM. Deux solutions se présentent: que Gem, actuelle régie de RMC, subsiste ou non, un accord devra être conclu avec Europe Régies ou IP. Cette dernière semble la mieux placée pour s'en charger, en raison de ses longues relations avec Sud Radio et de la vraie complémentarité entre toutes les stations. Mais rien n'est acquis, d'autant que le contrat de régie liant Sud Radio à IP (valable jusqu'au 31décembre 2000) stipule qu'en cas de modification du capital du holding Sud Communication - ce qui est le cas -, la radio du Sud est autorisée à changer de régisseur dans les quelques mois suivant l'opération. Quant à Montmartre FM, reprise par Gérard Louvin, Étienne Mougeotte et Ian Travaillé, la régie locale parisienne pourrait être assurée par ASPR, la régie extra- locale par ITPDP, la commercialisation de l'espace national restant à négocier avec IP, NRJ Régies ou Europe Régies.

Envoyer par mail un article

RMC : l'incertitude plane sur les régies

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.