Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

AFFICHAGE

Le nouveau Défi de Dauphin

06/10/2000

Déjà présent dans le grand format, le mobilier urbain et la publicité transport, Dauphin prend pied dans la publicité lumineuse avec le rachat de Défi.

Dauphin ajoute une nouvelle corde à son arc avec l'acquisition, lundi 2octobre, de 60% du capital de Défi, leader de la publicité lumineuse en Europe. Cette activité était absente de la filiale de Clear Channel, alors qu'elle existait déjà chez son concurrent, JC Decaux. Défi reste présidé par son fondateur Gaétan Déodato, qui conserve 40% du capital, mais avec une cession progressive à moyen terme. Gérant un patrimoine de 300sites dans 43villes et 18pays, dont la Chine et la Russie, Défi réalisera un chiffre d'affaires de 150MF cette année, et l'objectif est de le doubler d'ici à cinq ans.«Les discussions remontent au printemps dernier,indique Gaétan Déodato.Nous avions la volonté de nous développer et Dauphin nous en offre les moyens.»En 1999, le patron de Défi avait déjà tenté, en vain, de racheter son concurrent, Claude Publicité, mais ce dernier a été repris, avec Avenir et AP Systèmes, par Jean-Claude Decaux. «Celui-ci m'a alors proposé une fusion entre les deux enseignes, mais le conseil de la concurrence s'y est opposé en décembre 1999»,révèle-t-il. Défi s'inscrit comme la quatrième branche du groupe Dauphin en France aux côtés du grand format, du mobilier urbain et de la publicité transport.«Nous avions l'ambition d'être présents dans tous les secteurs de la publicité extérieure,souligne Jacques Machurot, président de Dauphin.L'acquisition de Défi est un aboutissement extraordinaire.»

Envoyer par mail un article

Le nouveau Défi de Dauphin

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.