Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

PRESSE MAGAZINE

Une année noire pour Bayard

27/10/2000

Après l'arrêt de Bel Âge et Entourage, Bayard Presse veut céder Eurêka, Côté femme et Terre sauvage.

Le temps des sacrifices est arrivé pour Bayard Presse. Après avoir enregistré une perte de près de 30MF en 1999, le groupe de presse catholique met en vente trois magazines symboles de son développement des années90. À savoirEurêka,son mensuel de vulgarisation scientifique lancé en 1995,Terre sauvage, repris aux frères Siegel auprès du tribunal de commerce en 1996, etCôté femme, relancé sans succès en magazine féminin sur les cendres deBonne Soiréeen septembre 1999. De leur côté,Bel Âge(100000ex. selon l'éditeur), lancé en janvier 1999, etEntourage(30000ex.), créé en 1994, consacrés au quatrième âge pour l'un et aux personnes dépendantes pour l'autre, seront arrêtés prochainement faute d'une diffusion suffisante (lire aussi p.83). Après avoir tenté de rajeunir l'image deNotre Tempsen segmentant son lectorat, Alain Cordier, président du directoire, n'a donc pas réussi à contrerPleine Vie,qui devrait devenir leader en diffusion dès 2000.

L'équilibre en 2000

D'ores et déjà, le groupe a envoyé des lettres de confidentialité aux acheteurs potentiels de ses titres.Eurêka(124884ex. payés en France en 1999), afficherait plus de 100MF de pertes cumulées depuis son lancement. Quant àTerre sauvage(108349ex.) etCôté femme(200080ex.), ils sont aussi en déficit.«Il y avait nécessité pour Bayard à réinvestir sur ses grands marchés prioritaires», estime-t-on à la direction de Bayard où l'on signale que de tels magazines ne peuvent prospérer en étant isolés sur leur univers de concurrence. L'idée est donc désormais de recentrer le groupe sur ses valeurs sûres (les pôles seniors, presse jeunes et religion), en s'appuyant sur un budget à l'équilibre en l'an 2000. Il est vrai que les Assomptionnistes, propriétaires du groupe, s'apprêtent à remettre 100MF au pot. Et que Bayard peut compter sur les 15MF de bénéfices dePrions en église,même si la moitié est reversée à l'Église de France.

Envoyer par mail un article

Une année noire pour Bayard

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.