Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

AFFICHAGE

Decaux veut conserver son rang

03/04/1998

Menacé dans sa suprématie mondiale par l'OPA de Clear Channel sur More Group, le français contre-attaque.

Le secteur de l'affichage va-t-il connaître la première bataille boursière de son histoire? Le 5mars dernier, le groupe de communication américain Clear Channel Peoples annonçait un projet de fusion de deux de ses filiales d'affichage, Eller Media et Universal Outdoor (2,5MdF de chiffre d'affaires cumulé), avec More Group et, parallèlement, le lancement d'une offre publique d'achat (OPA) sur le groupe britannique (lireStratégiesleader français du mobilier urbain est supérieure de 8% à celle de l'américain et valorise More Group à 475millions de livres (4,9MdF), soit plus de trois fois son chiffre d'affaires (144,4millions de livres en 1997 pour un résultat avant impôt de 25,5millions de livres). De son côté, Clear Channel Peoples a demandé, lundi 30mars, aux actionnaires de More Group - des fonds de pension anglo-saxons - de ne pas répondre à l'offre de Decaux avant de connaître sa propre position, laissant entendre qu'il pourrait lui aussi surenchérir.

Position dominante en Grande-Bretagne

Pour le groupe Decaux, qui conserve le secret sur ses éléments financiers - son chiffre d'affaires est estimé à plus de 3MdF pour un résultat de l'ordre de 500MF -, le rachat de More Group«offrira des avantages commerciaux et stratégiques importants pour les deux entreprises en alliant la forte présence internationale de Decaux sur les marchés d'Europe continentale et la forte position de More Group au Royaume-Uni et en Scandinavie».Le nouvel ensemble fusionné aurait«le potentiel pour devenir la première société de publicité extérieure au monde»,estime le groupe. Une position que visait précisément Clear Channel Peoples en lançant son OPA sur More Group. L'offensive de Decaux pourrait se heurter à des problèmes concurrentiels, soulignent les analystes: la part de marché cumulée de Decaux-More Group dans le mobilier urbain en Grande-Bretagne est de 88%. Ce à quoi le groupe français rétorque qu'il convient d'appréhender le marché de l'affichage globalement. La part de marché de l'ensemble tomberait alors à 24%.

Envoyer par mail un article

Decaux veut conserver son rang

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.