Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

RADIO

Le CSA rouvre le dossier des fréquences

10/11/2000

Gérard Louvin, le président de LV&Co, propriétaire de MFM et de Voltage, a dû verdir à l'écoute du verdict du CSA, le 6novembre. Sa société, RTV Multicom, s'est vu refuser le droit de reprendre la station locale Alpes1. Tout paraissait pourtant bien engagé: LV&Co avait donné l'assurance de ne pas modifier le format et les programmes locaux de la radio. Le 28septembre, Jacqueline de Guillenchmitt, conseillère en charge des radios privées au CSA, avait même donné des signes encourageants devant la presse.«Plutôt que de voir une station fermer, il vaut mieux laisser un réseau la reprendre pour ne pas pénaliser les auditeurs»,estimait-on dans son entourage.

Concertation à venir

Las, l'instance de régulation a estimé, in fine, qu'elle ne pouvait renier sa doctrine selon laquelle un groupe national ne peut reprendre une station indépendante en catégorie B: pas question d'ouvrir la boîte de Pandore qui permettrait aux stations locales de se vendre au plus offrant. Et de citer l'article 42-3 de la loi de 1986 qui rappelle qu'un changement de capital remet en cause l'autorisation d'émettre. Le CSA a préféré ouvrir une «concertation», dans les semaines à venir, sur l'évolution de sa politique radiophonique.«L'idée est de pouvoir amender notre doctrine au coup par coup, mais de façon encadrée et transparente», conclut le CSA.

Envoyer par mail un article

Le CSA rouvre le dossier des fréquences

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.