Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

TÉLÉVISION

TF6 inquiète les producteurs

24/11/2000

Premier «bébé» du mariage TF1/M6, la chaîne TF6 sera lancée sur TPS le 18décembre prochain. Les producteurs s'inquiètent, soupçonnant une tentative de concentration.

C'est le filmThe Mask, avec Jim Carrey, qui inaugurera l'antenne de TF6, le 18décembre prochain. La chaîne, en régie chez TF1 Publicité, diffusera ses programmes en exclusivité sur TPS et sur le câble. Ciblant les 15-35ans, elle se définit comme une mini- généraliste.«D'où une grande variété de programmes», note Fabrice Bailly, son directeur général, qui consacrera 75% de son budget (150MF) aux achats de programmes. Outre des séries«inédites en version française»,TF6 mise sur le cinéma, les téléfilms français et des soirées thématiques chaque soir de la semaine. Côté musique, la chaîne annonce le retour du Top50 le vendredi à 19heures.

Simple entente ou vraie concentration?

S'il n'y aura ni info ni sport sur TF6, la grille repose sur des«formats innovants»comme «Aventures sur le Net», un jeu quotidien (produit par KM Productions) au concept«très ludique»: peut-on vivre avec Internet pour seule fenêtre sur le monde?«Il n'y aura pas de caméra cachée, pas d'élimination progressive des candidats», promet Fabrice Bailly, qui se défend aussi de tout voyeurisme à propos de «Sexe sans complexe» (Éléphant et Cie), un 26minutes hebdomadaire où des anonymes racontent leurs expériences amoureuses. En s'engageant à«respecter la signalétique et les quotas»,Fabrice Bailly entend-il rassurer le Conseil supérieur de l'audiovisuel (CSA) et les producteurs? C'est en tout cas au terme de débats houleux que les Sages ont conventionné la chaîne, tout en demandant à Bercy de se prononcer sur l'accord TF1/M6 afin de déterminer s'il s'agit d'une simple entente ou d'une vraie concentration. Le CSA fait ainsi écho aux inquiétudes des producteurs. Jacques Peskine, le délégué général de l'Union syndicale des producteurs audiovisuels :«Notre interrogation dépasse le cas de TF6,explique-t-il. Quand TF1 et M6 mettent en commun tout ou partie de leurs activités dans le numérique terrestre ou - c'est le cas pour TF6 et pour d'éventuelles autres chaînes à venir - le câble et le satellite, cela constitue-t-il une pratique anti-concurrentielle?»Dans l'hypothèse où Bercy saisirait le Conseil de la concurrence, celui-ci aurait quatre mois pour rendre sa décision. En attendant, TF1 et M6 auront sans doute déjà protégé leur alliance en la notifiant aux autorités européennes de la concurrence. Lesquelles n'ont, à ce jour, pas réagi...

Envoyer par mail un article

TF6 inquiète les producteurs

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.