Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Publicité extérieure

Dauphin chasse Decaux de Nantes

01/12/2000

Après Rennes, Dauphin Adshel remporte la concession du mobilier urbain de Nantes, jusqu'à présent gérée par le groupe Decaux. Une nouvelle brèche dans l'empire du leader mondial du mobilier urbain.

C'est une grande victoire pour Dauphin Adshel. La filiale française de Clear Channel a remporté la concession de mobilier urbain de Nantes, sixième commune de France, au nez et à la barbe de Decaux. Un revers pour le leader mondial du mobilier urbain, qui voit ainsi filer une deuxième ville française de plus de 200000habitants, après Rennes il y a deux ans. Le contrat, d'une durée de quinze ans à compter d'octobre 2001, porte sur plusieurs types de matériel: abris pour les voyageurs, mobiliers d'information, containers pour la récupération du verre, toilettes publiques, panneaux électroniques, etc., soit 2100pièces. Charge à Dauphin Adshel de les installer, de les nettoyer et de les maintenir en état durant la période du contrat. En contrepartie, le nouveau concessionnaire pourra commercialiser pour son compte les 2100faces publicitaires disponibles. Celles-ci devraient, en quinze ans, générer un chiffre d'affaires cumulé de 650millions de francs.

Place à Internet

Mais ce n'est pas sur l'aspect financier que s'est joué l'appel d'offres lancé il y a six mois. En effet, la municipalité nantaise, dirigée par le socialiste Jean-Marc Ayrault, ne percevra aucune redevance. Ce sont les prestations apportées par les prétendants qui ont été les premiers critères de jugement.«En termes de mobilier, les offres respectives présentées par Decaux et Dauphin Adshel étaient très proches,explique Guy Laurent, directeur de la communication de la ville de Nantes.C'est sur la partie des services annexes, et notamment ceux liés à la diffusion de l'information, que le choix a été déterminant. Dauphin Adshel a présenté des solutions plus complètes et plus modernes.»Au total, le marché de la ville de Nantes représente quelque 783abris de voyageurs, 256panneaux double face et 60panneaux de 8m2 implantés sur le domaine public. Mais ce sont les 150bornes interactives, dont 30 vouées à Internet, qui ont fait la différence. À Nantes, chacun des 40quartiers en sera équipé.«Ce matériel fera office de garde champêtre,souligne Vincent Piot, directeur général de Dauphin Adshel. Nous avons proposé un véritable plan de communication pour Nantes en créant des liens sociaux, sans discrimination, vers le citoyen acteur.»D'ici à un an, le mobilier de Dauphin Adshel, conçu par le cabinet de design belge Enthoven, aura remplacé celui de Decaux. Sur la période du contrat, le niveau d'investissement du nouveau concessionnaire s'élèvera à 170millions de francs auxquels il convient d'ajouter environ 400millions de francs en frais de maintenance et d'entretien. Avec notamment Rennes, Nancy, une partie du mobilier de Montpellier, et désormais Nantes, Dauphin Adshel se construit un patrimoine commercial solide, complémentaire à l'offre proposée par Decaux, mais sans prétendre - pour l'heure - lui être alternatif au niveau national. Néanmoins, la filiale de l'américain Clear Channel commence à entamer le gâteau de son concurrent français, dans son pré carré qui plus est.

Envoyer par mail un article

Dauphin chasse Decaux de Nantes

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.

Plus d’informations sur les agences avec les Guides Stratégies