Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

PRESSE

Tensions sur le papier

01/12/2000

Va-t-on vers un contingentement de la consommation de papier journal, comme dans l'immédiat après-guerre? Les éditeurs divergent dans leur appréciation du risque.

Au congrès Demain la presse, organisé par la Fédération nationale de la presse française les 23 et 24novembre à Lille, une préoccupation était dans toutes les têtes: la hausse annoncée du prix du papier journal utilisé par les quotidiens. Jacques Saint-Cricq, président de laNouvelle République du Centre-Ouest, parle d'une augmentation de 20% en janvier et de difficultés d'approvisionnement pouvant entraîner des réductions de la pagination. Même si tous les patrons de presse quotidienne ne partagent pas cet alarmisme, ils ont intégré dans leurs budgets 2001 d'importants surcoûts. Ils atteindraient 8 à 10millions de francs pour les trois titres régionaux d'Hachette,Nice matin,Var matinetCorse matin. Pour conserver ses marges, l'éditeur pourrait décider d'augmenter son prix de vente de 20centimes au début 2001. De son côté,Le Dauphiné libéré, filiale de la Socpresse, a prévu une augmentation de 12% de son budget papier.

L'offre se contracte

Ces chiffres pèseront lourd dans les comptes de ces entreprises, touchées de plein fouet par la politique mondiale des grands groupes papetiers.«Les prévisions sont moins bonnes à long terme pour le papier journal courant,explique Marie-Françoise Peigné, responsable des études économiques du Syndicat professionnel des papiers de presse.Il y a plusieurs années, les fabricants se sont en effet tournés vers des produits de meilleure qualité mais vendus plus cher.»Du coup, l'offre se contracte. En Amérique du Nord, la production sera amputée de 1,5million de tonnes entre 1999 et 2001. En France, l'usine de Stracel en Alsace a été reconvertie pour produire des papiers de meilleure qualité. Or, la demande de papier journal croît d'environ un million de tonnes chaque année depuis trois ans. Elle atteint 38millions de tonnes cette année. Cette tension sur le volume se répercute logiquement sur les prix.«Ils vont grimper, c'est certain,confirme Marie-Françoise Peigné.Et les augmentations seront certainement fortes.»Mais ira-t-on jusqu'à des mesures de restriction de la consommation? Quoi qu'il en soit, prix et quantités disponibles ne seront pas connus avant la fin du mois de décembre.

Envoyer par mail un article

Tensions sur le papier

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.