Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Le Parisien en solo

09/02/2001

Pour contourner les insuffisances du réseau de points de vente en Île-de-France,Le Parisiena déjà mis en place une politique active de portage. Il va plus loin en lançant à la mi-2001 son propre système de distribution.«Il s'agit d'avoir une relation commerciale directe avec les diffuseurs»,explique Jacques Guérin, son directeur général.

Une convention de diffusion

Avantage: la mise en place d'une«logique de partenariat»qui lui permettra de nouer un lien de fournisseur à client avec la mise en place de présentoirs spécifiques mettant en avant la une duParisien. Pour cela, les Éditions Amaury proposent une«convention de diffusion»à l'instar des quotidiens régionaux. Aux diffuseurs, le groupe assurera donc une rémunération majorée d'un point sur Paris et sa banlieue (18%) et de 2,5points en grande banlieue (16,5%). Mieux, afin de limiter les contraintes d'un système fonctionnant en flux tendu, il se dit prêt à assurer une indemnité aux diffuseurs en cas de retard de livraison. Le titre veut aussi multiplier les nouveaux canaux de vente afin de mieux toucher les acheteurs occasionnels. Outre le portage, les vendeurs à la criée et les bornes automatiques (près de 100 sont testées avec la société Relay dans le métro parisien jusqu'à fin juin), il s'agit de développer les points de vente supplétifs (boulangeries, commerces, etc.). Si Jacques Guérin reste discret sur le nombre de lieux de vente supplémentaires dont il disposera, il assure que l'impact financier de son retrait des NMPP sera nul et qu'il n'a«pas l'intention d'utiliser son outil de distribution pour se substituer aux messageries existantes». A. de R.

Envoyer par mail un article

Le Parisien en solo

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.