Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

AFFICHAGE

Decaux grossit en Europe

13/04/2001

Grâce à un récent développement en Autriche, la société familiale s'est ouverte les portes de l'Europe centrale. Prochaines cibles: l'Allemagne et l'Italie. Sans «sortir le carnet de chèques».

Ne parlez plus de Decaux comme d'une entreprise française, mais comme d'un groupe international.»Jean-Claude Decaux, président du directoire, est fier d'indiquer que plus de la moitié de son chiffre d'affaires est désormais réalisée hors de France. Depuis le début de l'année, le leader mondial du mobilier urbain a décroché à l'étranger plus de 2,4milliards de francs de chiffre d'affaires de nouveaux contrats et acquis trois sociétés, assurant plus de 560millions de francs supplémentaires. Le 3avril, Decaux a pris le contrôle du numéro un autrichien de l'affichage, Gewista, au chiffre d'affaires de 650millions de francs. Cette acquisition ouvre à Decaux les portes de l'Europe centrale.«C'est un marché en devenir,estime Jean-François Decaux, co-président.En comparaison, c'est l'Espagne et le Portugal il y a une quinzaine d'années.»L'opération, menée en partenariat avec la société financière autrichienne B&C, n'a rien coûté à l'afficheur français. Il a apporté dans la nouvelle structure la participation de 30% détenue dans SGA, leader de l'affichage en Suisse. Decaux a raflé la mise face aux américains Clear Channel, Viacom et les allemands de Wall.

Numéro un européen

Avec 184000faces, le groupe se targue maintenant d'occuper la première place du grand format en Europe. Mais son appétit n'est pas rassasié pour autant. Plusieurs afficheurs européens sont dans sa ligne de mire.«L'Allemagne et l'Italie sont deux pays majeurs pour nous et il existe encore des niches pour des acquisitions,poursuit Jean-François Decaux.Mais nous préférons toujours le partenariat à la sortie du carnet de chèques, comme le font nos concurrents américains.»L'introduction en Bourse, quant à elle, reste prévue pour le courant de l'année 2001,«lorsque les marchés redeviendront stables», précise Jean-Claude Decaux.

Envoyer par mail un article

Decaux grossit en Europe

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.