Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

RADIO

Les salariés de Nostalgie se rebiffent

24/04/1998

La privatisation du groupe RMC connaît un nouveau rebondissement. Cette semaine, un groupe de salariés de Nostalgie a décidé de se porter acquéreur de la station, pourtant attribuée le 17mars par le gouvernement au groupe NRJ, précisément à l'heure où celui-ci rencontre le CSA et le Conseil de la concurrence pour finaliser ce rachat. Déjà, en janvier dernier, 76% des 330personnes de la radio s'étaient déclarés favorables à une reprise d'une partie du capital de la société. Ils s'étaient toutefois retirés de la course en pensant que le gouvernement souhaitait une vente globale du groupe RMC, dont fait partie Nostalgie. Or, estiment-ils, cette privatisation revêt l'ensemble des aspects d'une vente par appartement. Ils demandent aux tutelles, en particulier à Matignon, de rouvrir le dossier. Et, surtout, de considérer leur proposition d'une«prise de participation significative du capital»au moins égale à la minorité de blocage, en avançant plusieurs arguments. D'une part, ils jugent que la solution de reprise du groupe NRJ«n'est pas satisfaisante en interne»car elle aurait des conséquences sociales prévisibles à très moyen terme. D'autre part, sur la base de contacts pris avec«des banques d'affaires et de grands groupes de communication français qui ne sont pas directement opérateurs dans la radio»,ils comptent mettre en avant le fait qu'avec leurs partenaires ils représentent un nouvel entrant sur le marché de la radio, évitant donc une concentration du secteur et le risque de position dominante sur certains marchés locaux. La totalité du capital de Nostalgie étant valorisée entre 550 et 600millions de francs, les salariés pourraient faire une offre autour de 200millions de francs.

Envoyer par mail un article

Les salariés de Nostalgie se rebiffent

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.