Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

AUDIOVISUEL

Des records d'audience en baisse

24/04/1998

Avec une audience à la baisse et de plus en plus fragmentée, la télévision dans le monde a rarement amélioré ses performances de 1996, malgré une fidélité aux programmes diffusés.

Erosion et segmentation de l'audience sont les principales conclusions de l'étude «1997, une année de télévision dans le monde», réalisée comme chaque année par Eurodata TV (Médiamétrie). Dans une majorité de pays, la multiplication de l'offre de chaînes n'a pas conduit à une augmentation de la consommation de télévision, échelonnée entre deux et quatre heures par jour. Avec de fortes disparités, à l'intérieur même des continents: en Indonésie, la moyenne est de trois heures et demie contre deux heures aux Philippines. La même différence est observée en Europe entre les Suisses-Allemands, piètres consommateurs, et les Russes, qui passent 224minutes par jour devant leur petit écran. Avec 180minutes, la France se situe dans une moyenne plutôt basse, entre le Portugal (165minutes) et l'Irlande (182minutes). Cette tendance à la baisse a surtout touché les chaînes leaders généralistes. Une petite vingtaine seulement parviennent à concentrer plus d'un tiers de l'audience de leur pays, en tête desquelles TVB à Hong-Kong et Globo au Brésil (dont la part de marché baisse de 66% à 64,4% à Rio de Janeiro). Quatre réussissent même à doper leur audience: CanalA (Colombie), MTV3 (Finlande), Canal America (Pérou) et SIC (Portugal). Ce sont les chaînes publiques qui sont les principales victimes de la segmentation de l'audience. Cer- taines sont presque confidentielles, comme ATC (Argentine), dont la part de marché est de 3,9%. D'autres, telles YLE1 et YLE2 (Finlande) progressent de 3,5points. Globalement, les tendances positives sont surtout à noter sur des chaînes «outsiders» comme SBS6 (Pays-Bas) et SBT (Brésil) à destination des jeunes, ou la chaîne d'informations Skai en Grèce.

Bons scores pour le sport

Dans cette logique de fragmentation, les records d'audience pour 1997, dans deux tiers des pays observés, se situent en deçà des performances de 1996. Le divertissement tchèqueMiss Disetiletiobtient le meilleur score avec une moyenne de 52,3%, devant le traditionnel dessin animé du 24décembre en Suède,Donald Duck,qui obtient 51,5% d'audience pour une part de marché de 95,7%. Une forte prime est souvent accordée aux productions locales. Dans une répartition par genre, les événements sportifs représentent un tiers des programmes les plus regardés, un quart, les émissions d'informations et un autre quart, les séries. Ces fictions (non unitaires) concentrent près de la moitié de l'audience asiatique. Les pays européens sont restés sur l'année 1997 très fidèles à leur genre de prédilection: soaps et sitcoms au Royaume-Uni et en Espagne, policiers en Allemagne et en France, tandis que les télénovelas sud-américaines ont eu plus de mal à trouver leur public en 1997. Elles y sont remplacées par des films de cinéma, qui représentent globalement un sixième des meilleures audiences - principalement en Russie, en Suisse francophone, en France et en Malaisie -, une proportion identique aux soirées spéciales particulièrement prisées au Canada. Enfin, le sport recueille dans tous les pays des forts suffrages. Parmi les événements sportifs, les matchs de football arrivent en tête. Ce qui peut laisser présager un inversement de tendance de la consommation télévisuelle pour 1998...

Envoyer par mail un article

Des records d'audience en baisse

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.