Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

AUDIOVISUEL

1,65 million d'abonnés pour CanalSatellite

20/04/2001

CanalSatellite fête ses cinq ans dans la sérénité. Fort de recrutements en hausse et de son équilibre financier, le bouquet ne réduit la voilure ni sur son offre ni sur ses exclusivités.

CanalSatellite va bien, merci. Tel est le message que s'attache à faire passer le bouquet détenu à 100% par Canal+ et qui fêtera ses cinq ans le 27avril. Avec 1,65million d'abonnés (1,1million pour son concurrent TPS) et un taux de désabonnement «en deçà de 10%», la première plate-forme satellitaire en Europe a atteint l'équilibre. Le bouquet a recruté 369000abonnés en 2000, dont 235000abonnés au second semestre. Le premier trimestre 2001 s'annonce tout aussi fructueux.«Nous enregistrons une hausse de 17% des recrutements par rapport au premier trimestre 2000»,annonce Laurent de Camas, le directeur général adjoint chargé des activités commerciales. Une bonne santé que n'entame nullement la généralisation des offres à la carte sur le câble.«Notre coeur de cible, ce sont les foyers qui ne seront jamais câblés»,explique Laurent de Camas. Quant au numérique hertzien,«il devrait tirer le marché»,estime-t-il, à condition que l'hypothèse du «tout-gratuit» soit abandonné.

Diversité et exclusivité

Plus que jamais, CanalSatellite mise sur le choix, la qualité et la diversité, et sur une politique d'exclusivité «savamment dosée». L'an dernier, dix nouvelles chaînes ont été lancées et ce rythme devrait se poursuivre,«selon le marché»,indique Laurent de Camas. La baisse de rémunération des chaînes, elle, n'est pas d'actualité sur le bouquet.«Aucun de nos contrats n'a été revu à la baisse»,affirme Laurent de Camas, même si la rétribution des chaînes représente«la moitié des charges d'exploitation».Enfin, les «minibouquets» - ou offres à la carte - ne sont pas pour demain, promet-il. Autre axe de développement: les services interactifs devraient rapporter 800millions de francs en 2001. Reste un point noir: Kiosque, le service de paiement à la séance, dont CanalSatellite espère réduire de moitié les pertes (60millions de francs en 2000 pour un chiffre d'affaires de 300millions de francs). D'autant que le bouquet vient de renoncer à l'exclusivité des films proposés en «pay per view». Enfin, CanalSatellite prévoit le déploiement progressif des décodeurs de seconde génération courant 2002.

Envoyer par mail un article

1,65 million d'abonnés pour CanalSatellite

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.