Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Presse

Jonas, le premier journal sans OGM

27/04/2001

À quarante-sept ans, Dominique Cellura, ancien directeur de la rédaction de Voici et de VSD, s'apprête à lancer le premier mensuel «bio» pour les générations du tout-environnement.

Le 21juin prochain,«premier jour de l'été du troisième millénaire», un nouveau mensuel de 216pages verra le jour dans les kiosques. Élaboré depuis dix-sept mois sous le nom de codeMillenium, ce magazine vendu 25francs sera le premier produit «bio» décliné pour la presse.«Attention,prévient Dominique Cellura, son fondateur,il ne s'agit pas de réaliser la version française du journal de Greenpeace. Je veux créer un titre qui offre une vraie sensibilité en déclinant le concept du bio et qui ne soit pas un pur produit marketing.»À quarante-sept ans, Dominique Cellura entend montrer ce qu'il a dans le ventre. Prenant l'image du prophète Jonas, qui sortit de la baleine pour annoncer la bonne parole après la tempête, son titre sera le premier du genre à surfer ouvertement sur la vague du tout-environnement. Le nom du journal est d'ailleurs non seulement une référence au prophète -«une façon de personnaliser le journal», dixit Dominique Cellura -, mais aussi une allusion à Hans Joachim Jonas,«l'un des pères de l'écologie moderne». Avec un objectif de diffusion immédiat de 100000exemplaires et 200000 d'ici à trois ans,Jonassemble né du croisement deGéoet d'un news magazine branché et entièrement dévolu à l'environnement. Il est vrai que de l'Erikaà l'ESB en passant par la fièvre aphteuse et la mal-bouffe, l'actualité déborde de thèmes consacrés à la «qualité de vie». Publicitairement, le support s'inscrit également dans cette tendance:«Les marques doivent aujourd'hui expliquer leurs valeurs éthiques,souligne Dominique Cellura,elles ne peuvent plus se permettre d'être polluantes ou de recourir à des OGM.»

L'essentiel de l'équipe issu du grand reportage

Pour affirmer sa personnalité,Jonasa d'ailleurs fait appel à Yolaine de la Bigne (France Info), à l'écrivain Philippe Janenada et à... Frédéric Beigbeder, que Dominique Cellura a rencontré lorsqu'il dirigeait la rédaction deVoici. Mais l'essentiel de l'équipe vient principalement du grand reportage. Citons ainsi Alain Mingan, l'ancien patron des rédactions de Sygma et de Gamma, Philippe Jost et Jean-Pierre Robert, ex-grands reporters àVSDet Alain Froissart, un ancien deL'Événement. Avec le souci du grand public,Jonaspromet ainsi d'être très visuel. Pour Dominique Cellura, qui mise sur un investissement de plus de 10millions de francs, avec le soutien de personnes privées et les fonds Huguenant Participations et Frégate, il s'agit d'un retour aux sources. Installé depuis huit ans à cinquante kilomètres de Paris, dans la forêt de Rambouillet, où il pêche façon «catch and release» (en relâchant les poissons), l'homme rêve d'un journal qui soit fidèle à ses aspirations. Comprenez qui ne soit pas qu'un pur produit marketing. Non que l'ancien patron de la rédaction deVoici(entre 1993 et 1998) renie les techniques apprises au sein du groupe Prisma Presse, mais il n'est pas franchement nostalgique d'une période où il se faisait escorter par un garde du corps dans ses déplacements. À l'époque, Sandrine Bonnaire déversait du fumier devant le siège de Prisma et Arthur avait juré«d'arroser l'arroseur».Voicia d'ailleurs battu deux fois son record à plus d'un million d'exemplaires pendant cette période. On connaît la suite. La mort de la princesse Diana a rafraîchi les ardeurs de la presse people irrévérencieuse, coûteuse en procès. Six mois plus tard, Dominique Cellura a rejoint la rédaction en chef deVSD. Ce journal, dans lequel il avait travaillé dix ans du temps de Maurice Siegel en réalisant notamment des grands reportages en Alaska - juste après ses débuts àDétective-, ne lui donnera plus entière satisfaction. Mais Dominique Cellura est à l'évidence encore habité par les leçons d'editing propres à Prisma. Le succès de son titre serait celui du mariage de la technique et de la passion. La carpe et le lapin?

Envoyer par mail un article

Jonas, le premier journal sans OGM

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.