Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

DISTRIBUTION

Zendis devra se passer des NMPP

27/04/2001

Le conseil de gérance des Nouvelles Messageries de la presse parisienne a refusé de s'associer au projet Zendis d'Hachette Distribution Services. Un revers pour Lagardère.

Annoncé le 8février par Arnaud Lagardère, le lancement de Zendis par Hachette Distribution Services, filiale de Lagardère, vient de subir un sérieux revers. Par la voix de leurs gérants presse, les NMPP viennent de refuser toute association avec cette société de distribution de colis, destinée aux catalogues de vente par correspondance et aux sites d'e-commerce. Du même coup, l'entreprise de livraison, qui s'appuie avant tout sur les diffuseurs de presse pour se développer, doit revoir sa copie: elle ne démarrera le 9mai qu'avec 200points de vente sur Paris et la région parisienne au lieu des 3100 prévus en France (400 sont opérationnels en Belgique et en Suisse). Pour Frédéric Van Heems, président du directoire de Zendis et ancien cadre dirigeant des NMPP, cela ne change rien sur le fond:«La décision des NMPP ne me fait ni chaud ni froid,assure-t-il.Nous avions deux options: avec ou sans elles. Nous continuons donc notre projet avec les dépositaires de presse, qui confirmeront sans doute leur intérêt pour notre activité de diversification.»Selon lui, Zendis peut très bien se passer des NMPP. Le centre de gestion des colis de l'entreprise négocie avec un gros transporteur et se fait fort de développer son propre outil informatique.«Nous aurons en septembre 3100points de retrait, essentiellement en presse», garantit Frédéric Van Heems.

Alain Ayache au créneau

Opérateur des NMPP avec 49% du capital, Lagardère ne s'attendait sûrement pas à un tel tir de barrage. L'entreprise de distribution n'est-elle pas dirigée par Yves Sabouret, nommé par Jean-Luc Lagardère? C'était compter sans Alain Ayache, l'un des cinq gérants presse des NMPP, qui réclamait la majorité du capital de Zendis pour les éditeurs:«Je ne vois pas pourquoi on braderait le savoir-faire des NMPP pour transformer les marchands de journaux en cavernes d'Ali Baba.»Un propos qui prend du relief alors que le fondateur deRéponse à touta demandé le départ de Lagardère comme opérateur des NMPP. Si le conseil de gérance des messageries a refusé de s'associer à cette demande, il n'est pas resté sourd sur Zendis.«Le couvercle de la marmite est ouvert», conclut Alain Ayache.

Envoyer par mail un article

Zendis devra se passer des NMPP

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.

Plus d’informations sur les agences avec les Guides Stratégies