Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

TÉLÉVISION

TF1 négocie son avenir avec le CSA

11/05/2001

L'audition publique de TF1, le 3mai dernier, a été l'occasion pour la chaîne d'afficher devant le Conseil supérieur de l'audiovisuel (CSA) ses ambitions dans le cadre du renouvellement pour cinq ans de son autorisation d'émettre. Arrivant à échéance le 15avril 2002, la convention se renégocie avec des demandes de modification de part et d'autre. Ainsi, TF1 veut un réexamen de ses obligations déontologiques et de ses possibilités de déprogrammation. Elle demande aussi une réduction de la part des productions indépendantes au sein de ses programmes d'animation. Mais, à la différence de M6, elle ne demande pas une hausse de son temps de publicité. Le Conseil, lui, met l'accent sur les garanties d'indépendance de la rédaction, sur la claire séparation de la publicité et du parrainage concernant les programmes jeunesse, et sur les conditions dans lesquelles TF1 peut présenter à l'antenne ses activités de diversification.«Être une chaîne généraliste, familiale et événementielle»:tel est le programme de Patrick Le Lay, PDG de la chaîne, pour la période 2002-2007. Son vice-président, Étienne Mougeotte, s'est félicité du succès de ses émissions «d'infotainment» et affiche sa volonté de développer les jeux. Témoin le lancement,«dans quelques semaines»,deMaillon faible,coproduit avec la BBC. Quant à la télévision numérique terrestre, Patrick Le Lay assure n'avoir plus«aucun dogmatisme»depuis que le gouvernement a affiché son intention d'assouplir la limitation capitalistique à 49% pour les chaînes qui font moins de 3% d'audience. Il se déclare prêt à déposer cinq ou six demandes de licences pour l'ensemble des chaînes de son groupe.

Envoyer par mail un article

TF1 négocie son avenir avec le CSA

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.