Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

PRESSE

Emap va se recentrer sur l'Europe

08/06/2001

La démission forcée de Kevin Hand de la direction du groupe britannique Emap Plc, le 29mai, sonnerait presque comme une bonne nouvelle pour Arnaud de Puyfontaine, le PDG d'Emap France. L'arrivée du nouveau patron d'Emap, Robin Miller, qui fut déjà chief executive pendant treize ans, jusqu'en 1998, va en effet solder l'aventure américaine d'Emap. Fidèle lieutenant de Kevin Hand, qu'il a remplacé à la tête du pôle français en 1998, lors de l'échec deTélémax, Arnaud de Puyfontaine voit dans ce revirement une chance de renforcer le développement du groupe dans l'Hexagone.«L'entreprise se recentre sur ses deux marchés, britannique et français,se félicite-t-il.Cela va nous donner plus de ressources et plus de moyens pour nous développer en France.»Bon élève, Emap France affiche un résultat de 40millions de livres sur un chiffre d'affaires de 239millions au 31mars 2001. Soit une marge de 17%, en progression annuelle de deux points, notamment grâce à une«meilleure efficacité de la production et des coûts rédactionnels». Pour Arnaud de Puyfontaine, l'heure est venue de conquérir des parts de marché en«accélérant les lancements et en saisissant les opportunités d'acquisitions». Quant à Internet, les sites santé, auto, people et golf seront lancés à l'été et un gros effort sera fait pour valoriser les 3millions d'adresses du fichier d'abonnés. Croissances externe et interne sont plus que jamais au menu.

Lourdes pertes aux États-Unis

Après le rachat de Petersen en 1999, Emap USA a accumulé les difficultés au point de nécessiter la provision d'une perte exceptionnelle de 545millions de livres sur l'exercice 2000-2001.«Emap a traversé une période difficile,reconnaît Adam Broadbent, le nouveau chairman d'Emap.La société a besoin de stabilité et d'une direction claire, que Robin Miller apportera.»Après avoir envisagé un temps un partenariat avec Hachette Filipacchi Médias, Emap a décidé de céder ses actifs aux États-Unis, à l'exception deFHMque le groupe continuera d'exploiter outre-Atlantique.

Envoyer par mail un article

Emap va se recentrer sur l'Europe

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.