Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

LIVRE

Bernard Morrot tire à vue

20/07/2001

Partisans du consensus mou, s'abstenir! Dans son ouvragePresse, la grande imposture(Flammarion), l'ex-directeur de la rédaction deMarianneet deFrance Soir, Bernard Morrot, s'attaque aux grands journaux et à ceux qui les pilotent. Avec une verve polémique puissante, l'auteur narre les anecdotes de ce milieu feutré, brille dans le raccourci assassin et accuse généreusement.Le Monde?«Les ratages flagrants sont mis sur le compte d'une admirable volonté de distanciation.» Libération?«Entre l'ex-mao Serge July, devenu locomotive des Bains quand il a fini de dîner chez Pinault, et Pierre Marcelle, dit Terminator (...), il y a une différence qui a sans doute fini par irriter légèrement la frange politiquement fragile du lectorat.»L'information elle-même? Livrée à la dictature des formats préétablis par l'informatique, sabotée par les philosophes -«cette sous-espèce recrutée chez les universitaires médiocres et ambitieux»-, laminée par des patrons de rédaction égocentriques et opportunistes. Résultat:«Un jour ou l'autre (...), nous nous réveillerons avec un seul quotidien du matin et un unique quotidien du soir. Puis, ces rescapés deviendront gratuits. Enfin, ils disparaîtront.»Pessimiste, injuste, mais terriblement décapant pour les adeptes de la pensée unique.

Envoyer par mail un article

Bernard Morrot tire à vue

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.