Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

AGENCES

FullSix se détache de Grey

31/08/2001

Le groupe Grey se désengage de sa branche interactive. Grey Interactive/FullSix est racheté par le groupe italien Inferentia DNM.

Il y a un an, Grey Interactive, filiale de Grey, lançait une offre intégrée sous la marque FullSix. Une façon de préparer sa séparation du groupe de communication. C'est désormais chose faite : le 3 août dernier, Grey a vendu sa filiale interactive au groupe italien d'e-services, Inferentia DNM (cinq cents employés et 50 millions d'euros d'activité en 2000), coté au Nouveau Marché de Milan. Celui-ci acquiert 55 % du capital, Grey en garde 10 %, le management de FullSix possédant les 35 % restants. L'opération place le nouvel ensemble parmi les cinq premières Web agencies en Europe, en concurrence avec Agency.com, Framfab, Pixelpark et Icon Médialab.

La vision d'une agence globale

FullSix dit partager avec Inferentia DNM, une SSII qui a élargi ses compétences au marketing, la même vision d'agence globale. Marco Tinelli, président depuis la création en 1997 de Grey Interactive, n'a eu de cesse de diversifier ses activités en créant un pôle d'études, FullSix Research, un pôle consacré à l'informatique, FullSix Technology, et une structure d'achat d'espace, Sixcom. L'agence compte deux cent cinquante personnes, affiche 100 millions de francs de marge brute en 2000 (elle en prévoit le double pour 2001) et peut gérer la communication en ligne et hors ligne de ses clients. Son organisation de travail de type cabinet de conseil est un atout aux yeux de Enrico Gasperini, président d'Inferentia DNM. La séparation avec Grey était inévitable.« Le groupe aurait voulu que Grey Interactive se contente de la partie multimédia des campagnes de publicité de Callegari Berville Grey,commente Marco Tinelli.Or, 50 % de notre activité porte sur la publicité et le conseil. Nous n'étions pas prêts à délaisser la moitié de nos revenus dans une fusion[avec Callegari Berville Grey]. » Les clients partagés (Procter&Gamble et Mars-Unisabi) seront sans doute amenés à faire un choix... De son côté, Callegari Berville Grey lâche son enfant terrible, sceptique sur sa rentabilité à court et moyen terme.« L'euphorie de l'Internet est retombée,analyse Pierre Callegari, président du groupe.Aujourd'hui, tous les groupes de communication se remettent en question quant à leur positionnement et sur ce que le client attend d'eux. »Les années à venir diront si le modèle FullSix, à la culture hybride entre cabinet de conseil informatique et agence de communication, survivra face aux acteurs traditionnels de chaque secteur.

Envoyer par mail un article

FullSix se détache de Grey

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.