Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

TÉLÉVISION

Lucky Luke vit une deuxième jeunesse

14/09/2001

Rentrée solitaire pour Lucky Luke après la disparition de son père, Morris, en juillet, mais rentrée sous les feux de la rampe. Le héros arrive en prime time sur France 3 pour la saison, avec la voix d'Antoine de Caunes. Le cow-boy sera au rendez-vous tous les dimanches à 20 h 25 pendant vingt-six minutes et fera concurrence à la fin des journaux télévisés de TF1 et France 2 et aux tunnels de publicités et d'auto-promotions. France 3 mise beaucoup sur cette série dont les 52 épisodes sont inédits, écrits par les auteurs de la société de production Xilam (ex-Gaumont Multimédia). Le patron de celle-ci, Marc de Pontavice, avait obtenu l'accord de Morris pour renouveler le genre sans trahir les personnages. Résultat : une coproduction d'environ 18 millions d'euros (120 millions de francs) prévendue à la chaîne Super RTL en Allemagne et à Télé Québec. France 3 a apporté 2,4 millions d'euros (16 MF) au tour de table et France 2, deuxième diffuseur, 1,8 million (12 MF). Lucky Luke part également à la conquête du Web avec un site tout en Flash, lucky-luke.com. Réalisé par Xilam et coproduit avec France Télévision et Dargaud, il propose aux fans de Jolly Jumper et des Dalton une documentation complète sur ces héros et leurs auteurs, les couvertures et les résumés des 78 albums, des dossiers et un comic strip hebdomadaire de Rantanplan. Une partie interactive propose des jeux (poker, arcade, quiz) et un espace renvoie vers la série télévisée de France 3. Tous les personnages sur le site ont été redessinés par quatre graphistes sous la direction de la Web designer Julie Brune et du directeur du développement multimédia de Xilam, Sébastien Hamon.

Envoyer par mail un article

Lucky Luke vit une deuxième jeunesse

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.