Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

AUDIOVISUEL

France Télévision revoit son pôle thématique

12/10/2001

Poussé par l'arrivée de la télévision numérique terrestre, France Télévision réorganise son pôle thématique. Sans renoncer pour autant à la spécificité de chacune des entités.

N'en déplaise aux Cassandre, Marc Tessier est bien décidé à assurer le développement de ses chaînes thématiques tout en se lançant dans la télévision numérique terrestre (TNT).« Certains pensent qu'il y a trop de chaînes thématiques financées par abonnement. Je ne suis pas loin de partager cette analyse, mais je préfère le trop plein au pas assez », souligne le président de France Télévision, qui parie néanmoins sur des regroupements - la fusion Mezzo-Muzzik devrait être effective à la fin de l'année. Pour France Télévision, les audiences relevées par MédiaCabSat n'ont rien de reluisant : Régions et Mezzo sont créditées de 0 % de part d'audience sur les plus de quatre ans, Histoire de 0,1 %, Festival de 0,2 % et Euronews de 0,3 %. Pour Éric Brion, directeur de la diversification du groupe public, le pôle thématique conserve pourtant« plus que jamais sa pertinence ». Car il faut se fonder sur« des chaînes, des bassins de population et des initialisations comparables ». Mezzo touche chaque semaine plus de 650 000 individus. Ils sont plus d'un million pour Régions, Histoire et Festival, tandis qu'Euronews intéresse plus de quatre millions d'individus, au quatrième rang des thématiques.

Recomposition

« Nous sommes des chaînes de niches », martèle Éric Brion. Pour lui, le déploiement de la TNT sera progressif et interviendra en complément des chaînes thématiques. Les télévisions numériques régionales, regroupées sous le nom de « Territoires », s'installeront ainsi sur des bassins d'audience régionaux alors que Régions sera reformatée en chaîne nationale. L'heure est néanmoins à la recomposition capitalistique. Après l'entrée, au printemps, de Pathé dans le capital d'Histoire (30 %), France Télévision, actionnaire à 56 % de Festival, cherche toujours un partenaire remplaçant Carlton (33 %). Enfin, Gourmet TV travaille à un tour de table qui ferait entrer Lagardère dans son capital, voire Pathé, avant un éventuel rapprochement avec Cuisine TV. Une façon de restructurer le pôle thématique avant l'arrivée des chaînes numériques terrestres.

Envoyer par mail un article

France Télévision revoit son pôle thématique

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.