Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

PORTAIL

MSN refuse de subir la crise

12/10/2001

Plutôt que de se résigner à la morosité ambiante, le portail de Microsoft choisit d'investir pour séduire annonceurs et agences.

Les Anglo-Saxons utilisent le terme « bullish », c'est-à-dire « volontaire », pour souligner leur détermination dans un projet. Cet adjectif ne quitte pas les lèvres de Judy Gibbons, la vice-présidente de MSN Europe, lorsqu'elle décrit la stratégie marketing du portail de Microsoft, élaborée pour séduire les annonceurs et les agences de communication.« Nous investissons 30 millions d'euros (197 MF) dans seize pays européens sur notre programme Marketing Advantage,annonce la jeune femme.Nos efforts portent sur trois domaines : les services aux annonceurs, le recrutement de commerciaux et la technologie. »Une partie de ce programme est déjà commencée. MSN présente sur www.advantage.msn.fr des nouvelles bannières, des études de cas et des chiffres de marché. Ce site divulgue aussi les coordonnées des équipes de vente de MSN, qui ont été considérablement étoffées.

Un directeur des ventes venu de Zenithmedia

« En période de crise, il est plus facile de recruter des spécialistes de la commercialisation d'espace publicitaire,précise Judy Gibbons.Chris Dobson, notre nouveau directeur des ventes pour l'Europe, a fait toute sa carrière au sein de l'agence Zenithmedia. MSN Europe a recruté 150 seniors. Cela correspond à une augmentation de 400 %. »Steeve Petitpas, DG de MSN France (6,5 millions de visiteurs uniques), s'appuie sur une trentaine de personnes qui se consacrent à la conception, la mise en place et l'optimisation des dispositifs partenaires. L'effort est aussi soutenu dans le domaine de la technologie. Une centaine d'ingénieurs du groupe Microsoft développe des logiciels capables d'améliorer la diffusion et le reporting des campagnes en ligne.

Malgré l'état du marché, Juddy Gibbons garde des objectifs ambitieux :« Nous prévoyons une croissance de 60 % des revenus publicitaires pour 2002. En plus de nos investissements, nous profiterons de la disparition d'une partie de nos concurrents. C'est en période de crise que les grands groupes créent l'écart. »Vive la méthode Coué !

Envoyer par mail un article

MSN refuse de subir la crise

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.

Plus d’informations sur les agences avec les Guides Stratégies

W