Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

AUDIOVISUEL

Des programmes interactifs clés en main

12/10/2001

L'annonce, fin septembre, du dépôt de bilan de CanalWeb n'a pas rassuré Étienne Grange, fondateur et président de NPTV. Si les activités des deux sociétés n'ont rien à voir, elles se ressemblent par leur profil (des start-up au savoir-faire technologique important) et leur secteur (la télévision interactive).« Les difficultés financières de CanalWeb me renforcent dans l'idée qu'il ne faut compter que sur nous-mêmes,précise même Étienne Grange.Les 12,2 millions d'euros (80 MF) levés en février dernier doivent nous faire vivre jusqu'en 2003. »

Conséquence, NPTV adopte un positionnement de« réalisateur d'enrichissement de programmes »: avec sa nouvelle gamme d'outils, présentée au Mipcom, à Cannes, NPTV se place, vis-à-vis des opérateurs de chaînes thématiques et des producteurs, comme un prestataire capable de réaliser clés en main des programmes interactifs.« En animant leur antenne, nous leur permettons de conserver leurs clients plus longtemps et de gagner de l'argent », affirme Étienne Grange.

Et de rappeler l'expérience menée sur CanalSatellite avecFort Boyard: en dix semaines,« plusieurs dizaines de milliers »de téléspectateurs auraient participé au jeu interactif organisé avec Expand. Chaque connexion (clic sur la télécommande) étant surtaxée à 0,34 euros (2,21 francs), l'opération a drainé« plusieurs centaines de milliers de francs », dont une partie pour NPTV. Qui espère bien multiplier ce genre d'opérations pour rentabiliser ses investissements technologiques et, surtout, doper un chiffre d'affaires limité pour l'heure à un peu moins d'un million d'euros (6,56 MF).

Envoyer par mail un article

Des programmes interactifs clés en main

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.