Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

TÉLÉVISION

LCI se recentre sur l'information à chaud

16/11/2001

Dopée par les attentats qui ont frappé les États-Unis le 11 septembre, LCI mise désormais sur le « hot news ». La chaîne renforce aussi les synergies avec TF1.

Sommée par sa maison mère TF1 de faire des économies, LCI vient de s'engager dans une mutation profonde afin de devenir la chaîne de l'information à chaud.« LCI se recentre sur le hot news »,explique Jean-Claude Dassier, son directeur général. Les magazines de mode,Psycho-philo,Sciences infoet autresLa Culture aussidisparaissent de la grille. Seul le cinéma est épargné. Le tout-images est revenu la nuit.

Mieux, mais moins cher

L'information à chaud, LCI s'y emploie depuis les attentats aux États-Unis. Après avoir dépêché ses équipes à New York, au Pakistan et à Gaza, la chaîne s'appuie sur les images. De plus, deux nouvelles émissions -Un Jour en guerreetLe 11 septembre- ont été lancées. Une couverture importante qui devrait peser sur les résultats de LCI.« Sur la fin de l'année, le surcoût devrait atteindre 460 000 à 600 000 euros (3 à 4 millions de francs) »,prévoit Jean-Claude Dassier.

Cette perspective tombe plutôt mal : le budget de LCI devrait être réduit d'environ 10 %, en 2002, pour passer de 45 millions d'euros (300 MF) à entre 41 et 42 millions d'euros (entre 270 et 280 MF), selon le directeur général. Les recettes publicitaires devraient accuser une baisse de l'ordre de 5 à 7 % en 2001. Pour autant, TF1 assure qu'il n'est pas question de toucher à la qualité de LCI. En somme, il s'agit de faire mieux avec moins d'argent.

Côté audience, la chaîne profite à plein de l'actualité.« Le réflexe LCI s'est installé,souligne Jean-Claude Dassier.Pendant les deux premières semaines suivant le 11 septembre, elle a enregistré 7 %, puis 4 % de part d'audience, se classant juste derrière TF1 et France 2 (1). LCI est encore aujourd'hui à 3,5 % ou 4 % de part d'audience, soit deux ou trois fois plus qu'avant les attentats. »De quoi faire oublier les résultats de MédiaCabSat (voir encadré).

La refonte de LCI ne s'arrête pas là.« Nous allons renforcer les synergies avec TF1 sur le sport et Internet »,poursuit Jean-Claude Dassier. Ainsi, le service des sports de LCI sera prochainement fondu dans un service unique de TF1. Quant aux sites news de LCI et de TF1, ils renverront l'un vers l'autre grâce à un accord de cobranding. Serait-ce la fin d'une époque ?« Pas du tout, c'est une seconde naissance »,affirme Jean-Claude Dassier, qui réfute toute idée d'une fusion des rédactions de TF1 et LCI à la manière de Canal + et d'iTélévision.

La concurrence se réveille

Longtemps seule sur son créneau, LCI peut néanmoins craindre un sursaut de la concurrence. Après avoir intégré iTélévision, Canal + finalise en effet le reformatage de la chaîne en « CNN à la française ». Et l'idée d'une chaîne avec des partenaires arabes, lancée par Hubert Védrine, le ministre des Affaires étrangères, pourrait faire son chemin. Serein, Jean-Claude Dassier rappelle que« la première chaîne regardée dans les pays du Maghreb, c'est LCI, reprise sur Astra. Notre vocation est d'être partout où l'on parle français. »

(1) Selon des données d'audience non officielles de TPS.

Envoyer par mail un article

LCI se recentre sur l'information à chaud

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.

Plus d’informations sur les agences avec les Guides Stratégies

W