Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Audiovisuel

MultiThématiques achève sa reconstruction

23/11/2001

Depuis l'arrivée, en janvier, de Bruno Thibaudeau à la direction générale, le groupe MultiThématiques a connu une profonde restructuration. Un chantier qui touche à sa fin.

Commencée il y a près d'un an, la reconstruction de MultiThématiques, le groupe d'édition de chaînes thématiques, est sur la voie d'aboutir. Bruno Thibaudeau, son directeur général nommé en janvier dernier, prévoit pour« début 2002 »la fin d'un chantier qui s'était ouvert avec l'éviction de Michel Thoulouze un an plus tôt.« Il a fallu,explique-t-il,remettre MultiThématiques dans un fonctionnement plus concurrentiel et redonner une cohérence à un ensemble devenu hétéroclite », qui paraissait mal armé pour relever le défi de la télévision numérique terrestre.

La recomposition de l'offre de chaînes a été menée, étape par étape, avec une idée maîtresse : l'ordonnancement des grilles.« Il faut donner au téléspectateur des repères clairs, sinon il se perd, et on le perd », explique Bruno Thibaudeau. Après des access prime time musclés, les soirées ont été thématisées, sur CinéCinémas, Planète et Canal Jimmy, dont la direction a été confiée à Sylvie de La Rochefoucauld, auparavant en charge des relations publiques de Multithématiques au sein de l'agence Zéro Virgule. Eurochannel, la chaîne brésilienne achetée en novembre 2000, AlloCiné TV et TMC (récupérées en septembre) subiront bientôt des modifications de grille et d'habillage. Dans le même temps, les achats documentaires et cinéma ont été mutualisés, tandis que Denis Hauser a pris la direction de la distribution et du marketing sur l'ensemble des chaînes en France.

Cette restructuration ne s'est pas faite sans mal. Le récent départ de Michel Badinter, le directeur des programmes de Planète, a ainsi provoqué quelques remous.« Nous avons besoin de passionnés à l'écoute du marketing », plaide Bruno Thibaudeau, conscient de ne pas être très« populaire ». En outre, le bouquet de chaînes fait l'objet d'aménagements incessants : après la suppression de Wishline, c'est Forum Planète qui disparaîtra le 3 décembre pour laisser place à Planète Future. En revanche,« il n'est pas question de supprimer Seasons en France », affirme Bruno Thibaudeau, même si sa diffusion a cessé en Allemagne pour des raisons économiques (les chaînes doivent payer pour leur reprise sur le câble). En interne, certains contestent ces redistributions de budgets.« Chacune des chaînes a sa propre économie et la refonte est opérée dans le même cadre budgétaire », répond Bruno Thibaudeau.

Surprises en perspective

Le directeur général de Multithématiques promet« encore quelques surprises ». Ainsi, les négociations avec l'américain Discovery pourraient aboutir à la création d'une nouvelle chaîne. Sans oublier les projets que le groupe Lagardère pourrait développer au sein de MultiThématiques, ainsi que le prévoit l'accord signé en janvier 2000 avec Canal +.«Il s'agira essentiellement de marques d'envergure internationale », précise Bruno Thibaudeau, qui n'exclut pas une déclinaison deElleou d'autres titres du portefeuille d'Hachette Filipacchi Médias, Match TV étant plutôt« axée sur le marché national ». De fait, le développement international reste la clé de voûte du groupe, qui réalise à l'étranger 30 % d'un chiffre d'affaires de 150 millions d'euros (1 milliard de francs). Mais celui-ci est soumis à une éventuelle recomposition du capital (lire l'encadré). Un dossier entre les mains de Pierre Lescure lui-même et des autres actionnaires.

Envoyer par mail un article

MultiThématiques achève sa reconstruction

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.